Le sujet contemporain entre fétichisme de la marchandise et pulsion de mort. Séminaire d'Anselm Jappe au Collège international de philosophie.


(0)
1352 Vues
Enregistré en 2015
Posté le 13.06.2016
Durée : 28 heures 24 minutes 1 secondes


Description :
La société contemporaine apparaît dominée par ce que Marx a appelé le "fétichisme de la marchandise". Mais on y observe aussi une montée du narcissisme au sens de Freud : les individus ne connaissent qu’eux-mêmes et nient la réalité extérieure. Y a-t-il un lien entre ces deux phénomènes ?
En quoi l’inconscient explique-t-il l’omniprésence de formes fétichistes de socialisation tout au long de l’histoire ? Peut-on imaginer un dépassement du "malaise dans la civilisation" en rompant avec le travail, la famille patriarcale et les structures autoritaires, comme le proposait Herbert Marcuse, ou risquet-on de cette manière de remplacer les formes œdipiennes-autoritaires par des formes narcissiques et "liquides" qui ne nous rapprochent pas davantage de l’émancipation ? Vaut-il alors mieux se référer à Christopher Lasch et juger les différentes cultures sur leur capacité d’apporter des solutions "évolutives" – plutôt que "régressives" – à l’angoisse originaire de la séparation et à d’autres données inconscientes ? En quoi cette approche permet-elle de critiquer efficacement de nombreux traits de la société contemporaine "liquide" ? Le sujet narcissique contemporain constitue-t-il une rupture avec le sujet "classique", "fort", "œdipien", ou en est-il plutôt la continuation ? Et quel est le lien entre néo-libéralisme économique et diffusion de comportements narcissiques, en tant qu’exaspération de la mentalité de concurrence ? Faut-il revenir au sujet "autonome", "kantien", et à l’État régulateur ? Est-ce souhaitable ?
Dans ce séminaire, qui fait suite aux cours déjà proférés à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, Anselm Jappe approfondira le lien entre la théorie freudienne et la critique du fétichisme de la marchandise. L’arrière-plan théorique est constitué par la "critique de la valeur", un courant international de critique sociale basé sur une relecture original de l’œuvre de Marx. Elle fut élaborée notamment par Robert Kurz en Allemagne et Moishe Postone aux États-Unis.



Economie Valeur économique Capitalisme Karl Marx Travail Ordre marchand Fétichisme Sujet Philosophie Ordre symbolique Psychologie Subjectivité Psychanalyse Anthropologie Don Freud Inconscient Herbert Marcuse Utilitarisme Charles Melman Jean-Pierre Lebrun Christopher Lasch Erich Fromm Néolibéralisme Jacques Lacan Marxisme Herbert Marcuse Concurrence Complot Folie Individualisme Descartes Histoire de la philosophie Religion Matérialisme Idéalisme Peuple Mouvement ouvrier Kant Georg Wilhelm Friedrich Hegel Philosophie de l'histoire Lutte des classes Biologie Sciences Darwinisme social Eugénisme Suicide Violence Mort Terrorisme
Anselm Jappe Collège international de philosophie Patrick Juignet Jean-Marc Royer

En annexe :

Commentaires :