Polémologie de la culture. Avec Laurent Ozon sur Telegram.


(0)
194 Vues
0 commentaire
2021

Ces enregistrements sont issus du fil audio Telegram de Laurent Ozon couvrant l'année 2021. Nous les publions avec son autorisation.
Pour retrouver ses publications depuis le début de l'année 2022, abonnez-vous à son espace via l'adresse suivante : www.ozoncanalaudio.org

Cancel culture et évolution du cinéma. Avec Alain de Benoist pour Au milieu du Boulevard.


(0)
272 Vues
0 commentaire
06.2021

Quelles sont les origines historiques de la culture de l'annulation (cancel culture) qui vise la déconstruction de tous les héritages ? Comment le cinéma est-il affecté par cette évolution récente ?
C'est en compagnie du philosophe Alain de Benoist que nous essayons de comprendre les dernières métamorphoses du politiquement correct dans le milieu artistique en général et cinématographique en particulier, phénomènes qui entravent les libertés artistique et d'expression.

Un entretien mené par Sacha Poitras et Patrick Turco.

L'autre Onfray. Avec Youssef Hindi et Jonathan Sturel pour Des Paluches et des Bouquins.


(0)
323 Vues
0 commentaire
07.2021

Puisque Michel Onfray a changé et qu'il partage désormais, avec les contestataires du progressisme, des adversaires communs, il apparaît intéressant de comprendre ce qui a motivé cette évolution.
Entre prises de positions opportunistes et réagencement des forces politiques, les essayistes Jonathan Sturel et Youssef Hindi exposent leurs analyses respectives du parcours du "philosophe médiatique" Michel Onfray qui semble porter l'étendard d'un nouveau néoconservatisme de gauche.

Condamné à la mort sociale. Avec Laurent Obertone pour Livre Noir.


(0)
332 Vues
0 commentaire
07.2021

Big Brother, pass sanitaire, guerre civile, insécurité... aucun sujet n'est oublié dans cet entretien dense avec le journaliste et essayiste Laurent Obertone.

 - 0'00'00 : Intro
 - 0'04'10 : France orange mécanique et faillite judiciaire
 - 0'11'08 : Les statistiques ethniques
 - 0'15'05 : Occulter le réel de la violence
 - 0'17'40 : Communication et inaction politique
 - 0'19'45 : Les failles de la justice
 - 0'21'45 : Une justice idéologique ?
 - 0'23'35 : Domestication française ou révolte imminente ?
 - 0'29'00 : L'éloge de la force
 - 0'32'40 : Deux conseils pour résister
 - 0'37'53 : Intellectuels et penseurs inspirants
 - 0'38'38 : Pseudonyme et vie privée
 - 0'40'08 : Le point de bascule de l'exclusion médiatique
 - 0'43'25 : Boloré, un contre poids idéologique ?
 - 0'44'42 : Indépendance politique
 - 0'46'10 : Enfance, insouciance et études
 - 0'51'05 : Plaisir de l'écriture
 - 0'52'45 : Le rapport à la nature
 - 0'57'28 : Mondialisation, autonomie et décentralisation
 - 0'59'50 : La France et l'État glouton
 - 1'09'25 : Le pire souvenir médiatique
 - 1'12'00 : Vers une fin de règne ?
 - 1'15'10 : Rencontres marquantes et déceptions
 - 1'17'48 : Une lueur d'espoir ?
 - 1'19'40 : Quel combat choisir ?
 - 1'22'33 : Conclusion

Information, désinformation. Avec Vladimir Volkoff, Jean-Claude Valla et Alain de Benoist au 33e colloque du GRECE.


(0)
302 Vues
0 commentaire
30.01.2000

Depuis que les hommes ont une bouche pour parler et des oreilles pour entendre, autrement dit depuis qu'ils échangent des messages, ils ont compris qu'il est possible de tirer avantage du flou propre à la plus innocente des informations ; que, l'aloi de vérité qui y est compris n'étant ni fixe ni garanti, il n'y a rien de plus facile que de joindre à l'approximation involontaire la tromperie délibérée.
Cette échange entre Vladimir Volkoff, Jean-Claude Valla et Alain de Benoist, permet de se faire une idée de l'actualité de la désinformation et doit nous permettre d'avoir un nouveau regard sur l'information, quelle que soit sa source, et de se prémunir contre une arme dont les victimes se comptent par millions...
La désinformation, dont n'importe qui peut être un agent à son insu, reste une donnée majeure de notre temps.

Un échange modéré par Grégory Pons.

L'Ecole de Francfort. Avec Jean-Marc Durand-Gasselin, Julia Christ, Estelle Ferrarese et Stathis Kouvélakis sur France Culture.


(0)
296 Vues
0 commentaire
11.2019

Theodor W. Adorno, Walter Benjamin, Max Horkheimer, Herbert Marcuse, puis Jürgen Habermas : voici les philosophes et intellectuels qui nous accompagneront cette semaine pour retracer l'histoire de ce groupe d'hommes allemands, qui, dès 1923, se sont regroupés dans l'Institut de recherche sociale de l'université de Francfort pour mettre au point une théorie critique.
L'histoire de l'École de Francfort est celle de la possibilité pour la philosophie de proposer une critique sociale du capitalisme, et d'interroger la possibilité pour les chercheurs et intellectuels de s'insérer de manière directe dans leur temps, jusqu'à aujourd'hui...

Émission "Les Chemins de la philosophie", animée par Adèle Van Reeth.

Les médias sont devenus une fabrique à opinion. Avec Anne-Sophie Chazaud sur Sud Radio.


(0)
479 Vues
0 commentaire
23.11.2020

Les Dix petits nègres, Autant en emporte le vent, ou encore Carmen : les revendications communautaires s'attaquent chaque jour un peu plus au patrimoine culturel. Des polémiques qui entraînent une diminution de la liberté d'expression et que dénonce avec vigueur Anne-Sophie Chazaud.
"On a assisté ces dernières décennies à un festival assez grotesque de ce que pouvait donner la censure militante complètement hystérisée", souligne la philosophe qui note "une très grosse accélération ces dernières années". Un phénomène rendu possible "grâce à une privatisation de la censure", considère-t-elle.
Si cette censure intervient par des militants, des associations privées, "c'est toujours grâce au pouvoir politique que ces minorités ont cette capacité immense à aller en justice", remarque Anne-Sophie Chazaud, rappelant "qu'il ne faut jamais oublier que d'une façon ou d'une autre, le pouvoir politique a sa responsabilité".

Émission "Bercoff dans tous ses états".

Entre sensationnalisme et émotion, où en est notre société ? Avec Anne-Cécile Robert sur Radio Néo.


(0)
442 Vues
0 commentaire
22.11.2018

Notre société est subjuguée par ses propres émotions. C'est en tout cas la thèse de la chercheuse et journaliste Anne-Cecile Robert qui a écrit un pamphlet questionnant l'omniprésence, voire le diktat des émotions dans le débat public et dans les décisions prises par nos hommes politiques.
Des marches blanches jusqu'aux causes humanitaires, de la culture de la victime jusqu'au sensationnalisme sans bornes des médias, la sensibilité est partout, l'émotion a toujours le dernier mot, souvent au détriment de la réflexion, du bon sens, et du rationnel.
La Stratégie de l'émotion, c'est le nom du livre paru chez Lux, qui démantèle cette toute-puissance du coeur.

Émission "Chaos", animée par Haekel Bekka.