Retraites et capitalisme. Avec Antoine Vatan sur le Travailleur Alpin.


(0)
105 Vues
0 commentaire
03.2023

Les différentes journées de mobilisation contre la réforme des retraites Macron-Borne ont été massives et ont clairement montré le rejet populaire de la retraite à 64 ans.
Mais alors que le gouvernement continue de faire la sourde oreille et ne veut pas entendre la colère de la rue, alors qu'il continue de faire preuve de démogagie et de mensonge autour d'une réforme qu'il entend bien mener à son terme, Antoine Vatan décortique et analyse les mécanismes économiques et idéologiques du projet Macron-Borne, qui n'est qu'une énième tentative d'augmenter l'exploitation du prolétariat au profit du Capital.

Maurice Barrès et notre temps. Avec Francois Mauriac, Jean-Louis Curtis, Michel de Saint Pierre et Claude Roy sur France Culture.


(0)
105 Vues
0 commentaire
02.12.1948

Q'est-ce que Barrès représentait pour la jeunesse intellectuelle de son époque, notamment en tant que figure politique ? Comment son nationalisme et son nihilisme doivent-ils être analysés ?
Autant de questions abordées pas plusieurs auteurs confirmés (Albert Thibaudet, Henry de Montherlant, François Mauriac) et d'autres plus jeunes (Claude Roy, Jean-Louis Curtis, Michel de Saint Pierre).

Le Boulangisme. Avec François Sturel pour l'Action Française.


(0)
90 Vues
0 commentaire
2020

La crise boulangiste a bouleversé la vie politique française pendant trois années, de 1887 à 1889. Au cours de cette période, le général Boulanger a rassemblé autour de son nom les espoirs d'une grande partie de l'opinion publique et les forces nationalistes hantées par la menace d'une guerre avec l'Allemagne et déçue par la médiocrité du régime républicain en place.
Retour sur une épopée populaire qui aura fait vaciller le régime.

On ne connaît pas Paul Claudel, on connaît une légende. Avec Claude Perez pour le club Stratégies françaises.


(0)
63 Vues
0 commentaire
09.2023

La conversion au pied d'un pilier de Notre-Dame, l'homme de théâtre : comment sortir de la légende qui entoure Paul Claudel ? Qu'est-ce qui fait sa spécificité en littérature ? En quoi la foi représente la colonne vertébrale de sa vie ?
Claude Pérez, professeur de littérature française, revient sur les prises de position politiques de Claudel, évoque Le soulier de satin et sa liaison avec Rosalie Vetch, explique aussi son passage de l'antisémitisme à un philosémitisme qui se constate dès les rafles antijuives du régime de Pétain en 1941. Il évoque également les 14 années que Claudel passera, en tant que diplomate, en Chine et souligne le rôle de Philippe Berthelot dans sa carrière d'écrivain-diplomate. Enfin il éclaire la polémique sur ses relations avec sa sœur, Camille.

Un échange mené par Xavier Fos.

Déconstruire le complotisme. Avec Laurent Henninger au Cercle Aristote.


(0)
103 Vues
0 commentaire
03.2024

Le mot complotiste est aujourd'hui largement utilisé pour décrédibiliser toute parole n'allant pas dans le sens de la doxa du gouvernement ou des grands médias. Pourtant, au-delà des fantasmes, le complotiste est une réalité voire même une vision du monde qui doit être comprise pour être combattue.
L'histoire n'est-elle qu'une suite innombrable de complots ? Pour autant, la dynamique historique se réduit-elle à ces complots ? Ceux qui utilisent ce terme comme une insulte font-ils uniquement état de leur profonde inculture ?
C'est en revenant sur la pratique de l'historien que Laurent Henninger a pour ambition de répondre aux complotistes qui s'ignorent comme aux anti-complotistes rabiques.

Le passé imposé. Avec Henry Laurens au Collège de France.


(0)
471 Vues
0 commentaire
2022

Titulaire de la chaire "Histoire contemporaine du monde arabe", Henry Laurens nous propose de nous arrêter dans l'atelier de l'historien afin de comprendre ses enjeux et ses concepts. En 2013 déjà, dans la revue Débat, il rappelait l'opposition entre le rôle des historiens et la société, "le besoin de savoir ne doit pas se transformer en posture d'accusateur, voire en juge et en jury. Si, à la rigueur, on peut assimiler l'historien à un juge d'instruction qui instruit à charge et à décharge, il n'est pas là pour effectuer le reste de la procédure judiciaire". Il souligne également ici que "les historiens doivent reconnaître qu'ils ne sont pas les maîtres de la représentation du passé. Ils ne sont que les artisans du segment scientifique de la mémoire".
Après avoir rappelé les bases de la connaissance historique, Henry Laurens pose la question des comparatismes et revient sur le développement de l'orientalisme et l'occidentalisme de l'époque moderne à la décolonisation. Avant d'ouvrir l'enquête sur ce qu'il appelle le "passé imposé", il revient sur les différentes formes de violences au XXe et au XXIe siècles et fait état d'un passage de la figure du combattant à celle de la victime, d'une culture de la guerre à une culture de la paix, tandis qu'il note que le djihadisme au XXIe siècle relève des deux cultures.
Alors que la demande sociale de "thérapies mémorielles" va croissant, il est salutaire que l'historien prenne du recul face à sa pratique pour comprendre les spécificités de sa mission, de ses productions et de ses outils de travail.

Biopolitique du coronavirus. Avec François Bousquet sur Radio Courtoisie.


(0)
72 Vues
0 commentaire
21.09.2020

Télétravail, famille, patrie ! Le coronavirus marquerait-il la revanche posthume du pétainisme ? Tous assignés à résidence. Tel est le pari de François Bousquet qui, au travers d'une sorte de feuilleton de la pandémie, a pour ambition de déboucher sur des propositions concrètes.
Une sorte de grand écart entre le maréchal Pétain et Michel Foucault, théoricien de la biopolitique.

Émission "Les idées à l'endroit", animée par Rémi Soulié.

L'Empire n'a jamais pris fin. Avec Pacôme Thiellement sur Blast.


(0)
404 Vues
0 commentaire
2023

Le roman national ment. L'identité française ne résulte pas de l'alliance de la bravoure gauloise et de l'administration romaine, le tout couronné par la bonté chrétienne. Pas seulement. Non seulement la France n'a pas seulement été gauloise et romaine, mais la France n'a pas seulement été chrétienne. Le roman national ment. Par omission. Par oubli.
Pacôme Thiellement fais l'exégèse de notre histoire sur ce territoire que nous nous sommes habitués à appeler la France. Celle-ci est subjective, et même très subjective, même l'exposé est aussi rigoureux que possible possible. Alors, comme dirait l'autre, si vous n'aimez pas cette Histoire de France, écrivez la vôtre.

Belluaires et goujats : Léon Bloy et Louis Veuillot. Avec François Angelier à l'Ecole Normale Supérieure.


(0)
109 Vues
0 commentaire
09.11.2017

L'histoire des rapports entre Léon Bloy et Louis Veuillot paraît simple à traiter : un bouillant novice vient frapper, en 1874, à la porte du patron de la presse ultramontaine qui, après lui avoir fait miroiter une chronique régulière, l'emploie au fil de quelques numéros puis l'éconduit.
Si les faits sont là, secs, leur analyse est autrement riche : Bloy héritier de la polémique littéraire entre Barbey d'Aurevilly et Veuillot, conception du journalisme, vision de la place et de l'action du catholique de plume, entre autres choses.
L'occasion enfin de revenir sur Veuillot que Bloy décrivait, dans ses Propos d'un entrepreneur de démolitions, comme un "catholique terrifiant qui donna de si longues inquiétudes aux boutiquiers austères de la Libre Pensée et de l'Antichristianisme."

Une intervention dans le cadre du colloque "Léon Bloy cent ans après (1917-2017)", organisé par Pierre Glaudes et Jean-Baptiste Amadieu.

Michel Clouscard critique de Bourdieu. Avec Loïc Chaigneau pour l'Institut Humanisme Total.


(0)
623 Vues
0 commentaire
02.2024

C'est d'arbod des points de vue épistémoloique et méthodologique que Loïc Chaigneau se consacre à l'examen des reproches formulés par Michel Clouscard à l'encontre des sociologues Pierre Bourdieu (et Jean Baudrillard). Clouscard critique Bourdieu en raison du sociologisme de ce dernier, c'est-à-dire de l'importation d'une forme de néo-positivisme dans la compréhension du monde social.
L'approche de Bourdieu, quoique intéressante sur le plan relationnel, c'est-à-dire de la mise en relation d'éléments propres au monde social, pèche par son absence de fonctionnalité pratique et réelle. C'est l'approche anhistorique de la sociologie de Bourdieu qui lui fait en réalité très mal connaître la bourgeoisie qu'il prétend expliquer et critiquer.

Lien social, généalogie et loi. Avec Pierre Legendre pour l'Action Éducative en Milieu Ouvert.


(0)
132 Vues
0 commentaire
09.03.1988

L'impératif généalogique est au fondement même de l'ordre social en ce qu'il demeure l'articulation grâce à laquelle une société civilise l'inconscient.
C'est cet acte de transmettre résidant au cœur du fonctionnement de la société que Pierre Legendre explicite ici.

Une conférence donnée au Touquet, en ouverture des VIIIe Assises du Conseil national de l'Action Éducative en Milieu Ouvert.

Philosophe, paysan, autodidacte, catholique, mystique : portrait de Gustave Thibon. Avec Jacques Tremolet de Villers à l'Institut Catholique de Vendée.


(0)
123 Vues
0 commentaire
28.09.2022

Gustave Thibon est un grand philosophe du XXe siècle (1903-2001), auteur d'une oeuvre inclassable. Il est aujourd'hui de plus en plus lu tant sa pensée répond aux attentes profondes de notre époque, avec poésie, simplicité et une sagesse lumineuse.
Le célèbre avocat Jacques Trémolet de Villers, qui a bien connu Gustave Thibon, nous présente ce maître de sagesse que fut Gustave Thibon pour tant de chercheurs de la Vérité.