Jean Madiran et le national-catholicisme. Avec Yves Chiron et Philippe Maxence sur TV Libertés.


(0)
134 Vues
0 commentaire
01.2024

Jean Madiran (1920-2013), dont nous avons commémoré en 2023 le dixième anniversaire de la disparition, était certes un journaliste de combat, fondateur du quotidien Présent en 1981, mais également un intellectuel marqué par l'enseignement de Charles Maurras et de saint Thomas d'Aquin, autant soucieux de la cité terrestre que de la Cité de Dieu.
Loin de l’image souvent caricaturale qui est faite de lui, Yves Chiron et Philippe Mexence nous montrent un homme ouvert, ami d'André Frossard et d'Etienne Gilson, lecteur de Péguy et de Chesterton, et lui-même écrivain de talent.

Émission "Les idées à l'endroit", animée par Rémi Soulié.

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(0)
179 Vues
0 commentaire
15.02.2024

Dans ce grand entretien, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique du mois de février de l'année 2024.
Une analyse où les actualités nationale et internationale sont passées au crible de l'intérêt français souverain.

Nécro-actualités
 - 0'01'22 : Norman Palma
 - 0'15'50 : Robert Badinter

Actualités du Cercle Aristote
 - 0'46'27 : Actualités du Cercle

Actualités nationales
 - 1'00'14 : Gabriel Attal, couper l'herbe sous le pied du RN ?
 - 1'10'59 : La Bruno le Maire du mois
 - 1'48'16 : Mayotte

Actualités internationales
 - 1'54'40 : L'arme nucléaire française pour l'Allemagne ?
 - 1'59'00 : Pas de liste souverainiste unitaire aux européennes
 - 2'12'23 : Elections aux Etats-Unis et potentielle guerre civile
 - 2'34'11 : Interview de Vladimir Poutine par Tucker Carlson
 - 2'41'17 : Conflits au Proche-Orient
 - 2'54'08 : Chine, Inde, Japon

Ferenczi et Freud. Avec Benoît Peeters au Musée d'art et d'histoire du Judaïsme.


(0)
121 Vues
0 commentaire
30.09.2020

Neurologue et disciple de Sigmund Freud, Sándor Ferenczi, né en 1873 en Hongrie dans une famille juive d'origine polonaise, fut longtemps considéré comme l' "enfant terrible" de la psychanalyse.
Thérapeute visionnaire, auteur de Thalassa et d'un extraordinaire Journal clinique, il fut un précurseur des réflexions les plus contemporaines sur les maltraitances enfantines et les nouvelles voies de la thérapie.
Benoît Peeters jette une lumière nouvelle sur la vie et les combats de ce favori de Freud, qui n'hésita pas à s'opposer au maître.

Comprendre l'époque. Avec Alain Soral sur Ondes De Chocs TV.


(0)
234 Vues
0 commentaire
02.2024

Publié 10 ans après Comprendre l'empire, Comprendre l'époque n'est pas un livre comme les autres. C'est une odyssée conceptuelle qui remonte au racine grecques de la raison et de l'égalité. Une longue épopée qui aboutie à travers une mathématisation du monde, à un dévoiement de l'égalité pour la mettre au service de l'inégalité.

Un entretien mené par Rachid Achachi.

Capital et race : histoire d'une hydre moderne. Avec Sylvie Laurent à la Librairie Mollat.


(0)
225 Vues
0 commentaire
01.2024

1492 a subjugué le monde. On retient de l'aventure de Christophe Colomb sa "découverte" d'un continent providentiel, révélant à la fois les merveilles sans fin de la terre et la capacité inédite des hommes à s'affranchir des frontières et des entraves. Mais l'invention de l'Amérique fut plus qu'un récit : elle consacra un nouveau rapport à la nature et aux hommes qui vit alors capital et race s'unir irrémédiablement.
Sylvie Laurent raconte ainsi la longue histoire de ce qu'on nomme aujourd'hui le "capitalisme racial", créature à deux têtes qui fut décrite et combattue de longue date par des marxistes hétérodoxes anticolonialistes, de Rosa Luxemburg à W. E. B. Du Bois, des Antilles aux terres amérindiennes. À l'aune de leur pensée et des humanités environnementales et alors qu'il est convenu d'opposer luttes de classe et revendications raciales, elle exhume la tradition intellectuelle riche et méconnue du dépassement de ce clivage.
On redécouvre alors que, tant le personnage de Robinson Crusoé que Voltaire, Adam Smith et Tocqueville, ont forgé ce capitalisme historique arrimé à la domination raciale. Les États-Unis, leur horizon, sont également dévoilés : bien loin de la terre disponible à l'infini et des libertés du marché, ils sont en réalité l'empire du capitalisme racial.
Il était temps que Karl Marx et Martin Luther King se retrouvent enfin.

Les émotions contre la démocratie. Avec Eva Illouz sur France Inter.


(0)
153 Vues
0 commentaire
03.12.2022

Un peu partout dans le monde, les démocraties sont attaquées par le populisme nationaliste. Point commun de toutes ces situations : des émotions travaillent la vie politique.
Décryptage de ce phénomène avec la sociologue Eva Illouz, auteur du récent Les émotions contre la démocratie (Premier Parallèle).

Émission "Le Grand Face-à-face", animée par Ali Baddou, avec Natacha Polony et Gilles Finchelstein.

Nietzsche et le nationalisme français. Avec Julien Dupré pour le Cercle Aristote.


(0)
123 Vues
0 commentaire
02.2024

Philosophe sans système à l'influence protéiforme, Nietzsche a souvent été accusé d'avoir vu sa pensée être utilisée par les allemands pour nourrir leur impérialisme. On sait moins qu'il fut reçu et commenté dans le corpus du nationalisme français tant chez les élèves de Maurras et de Barrès que chez les renégats comme Drieu la Rochelle.
Pas ses travaux, Julien Dupré comble un vide historiographique et ouvre la voie à de nouvelles recherches pour comprendre le nationalisme français.

L'esprit démocratique du populisme. Avec Federico Tarragoni sur Fréquence Paris Plurielle.


(0)
104 Vues
0 commentaire
10.03.2022

Et si la nature du populisme nous échappait encore ? L'actualité politique voit ce mot ressurgir régulièrement, mais, au-delà de sa charge polémique, que désigne-t-il exactement ?
Depuis trente ans, les médias ressassent les mêmes poncifs : le populisme serait démagogique et autoritaire ; ni de droite ni de gauche, mais essentiellement xénophobe et nationaliste ; il menacerait nos démocraties, comme jadis le totalitarisme. Ce qu'il s'agit, au fond, de faire via cette instrumentalisation quotidienne, c'est de discréditer l'idée d'une démocratie alternative, hors des institutions établies, et de dénier au peuple une capacité propre à faire de la politique.
Il convient donc de reconstruire ce concept fourre-tout sur de nouvelles bases. De le débarrasser des jugements normatifs, de cartographier ses expériences historiques fondatrices et de le rapporter au contexte politique qui l'a vu émerger comme phénomène à part entière, l'Amérique latine.
S'en dégage une découverte fondamentale : le populisme n'a rien à voir avec la démagogie, le nationalisme et le totalitarisme. C'est une idéologie, radicalement démocratique, de crise des démocraties représentatives libérales, qui possède ses propres logiques et contradictions internes.
L'enjeu de cette redéfinition est de taille : mieux comprendre les nouveaux conflits sociaux qui se saisissent de l'opposition peuple vs élite et sont en train de transformer profondément nos démocraties.

Émission "Les Oreilles loin du Front".

L'OTAN veut casser des BRICS. Avec Bruno Guigue pour le Café marxiste.


(0)
181 Vues
0 commentaire
01.2024

Analyste géopolitique reconnu, Bruno Guigue nous donne ici un aperçu de l'affrontement global en cours entre l'Occident otanisé et la coalition montante des nations souveraines qui se constitue autour de la Chine et des BRICS+. Allons-nous vers une guerre mondiale ?

 - 0'00'00 : Présentation
 - 0'02'38 : Fin de la domination de l'Occident sur le monde ?
 - 0'04'30 : Quelle réaction de l'impérialisme étasunien ?
 - 0'07'35 : Guerre en Syrie : un tournant ?
 - 0'09'08 : Guerre en Ukraine : échec de l'OTAN ou bourbier pour la Russie ?
 - 0'13'50 : Le rapprochement Russie/Chine et la montée de la Chine
 - 0'18'52 : Le conflit israélo-palestinien
 - 0'22'24 : L'Iran et l'Arabie Saoudite
 - 0'24'43 : L'enjeu des élections présidentielles étasuniennes de fin 2024
 - 0'29'35 : L'action des Houthis du Yémen en soutien à la Palestine
 - 0'32'05 : La situation en Afrique
 - 0'38'04 : La situation en Amérique latine et notamment au Brésil
 - 0'41'56 : Nouvelles routes de la soie et développement des forces productives
 - 0'46'55 : Un impérialisme chinois ?
 - 0'50'35 : Vers une nouvelle guerre mondiale ?
 - 0'58'13 : Quelles opportunités pour les révolutionnaires ?

Les impôts, clés de voute de l'histoire. Avec Eric Anceau sur la Radio Chrétienne Francophone.


(0)
141 Vues
0 commentaire
16.01.2023

"En ce monde rien n'est certain hormis la mort et l'impôt", disait Benjamin Franklin, l'un des pères de l'indépendance américaine !
Qu'ils soient directs ou indirects, sur la fortune ou le revenu, sur le sel, sur les fenêtres, sur les barbes... les impôts rythment nos vies. Parce qu'ils conditionnent les services que l'État doit aux citoyens, parce que le consentement ou non des citoyens à les payer détermine le calme ou la violence de la vie politique, parce que le poids des taxes est à l'origine des révolutions, les impôts symbolisent le rapport entre l'État et les citoyens.
C'est sous ce prisme que l'historien Éric Anceau analyse notre histoire dans Histoire mondiale des impôts - De l'Antiquité à nos jours (éditions Passés/Composés, 2023), dont il est le co-auteur avec Jean-Luc Bordron.

Émission "Les Racines du présent", animée par Frédéric Mounier.

Incels et homosexuels, la nouvelle sexualité de la droite ? Avec Marc Rameaux pour Géopolitique profonde.


(0)
199 Vues
0 commentaire
30.11.2023

Directeur de projet dans une grande entreprise industrielle française, Marc Rameaux est également auteur de plusieurs ouvrages sur l'économie, le souverainisme et la société.
Par-delà ses critiques de la mondialisation et de l'Union européenne, il veut réhabiliter une vision plus équilibrée et plus humaine de l'économie de marché, fondée sur la responsabilité individuelle, l'autonomie de l'individu et la souveraineté nationale. L'une des dimensions de cet art de vivre est la sexualité, notamment la façon dont celle-ci est comprise à droite.
Comme comprendre le parcours entamé aujourd'hui par la jeunesse face à la misère sexuelle indutie par la logique du marché du désir ? Comment la crise des rapports entre les sexes, la montée des inégalités, la perte des repères identitaires et la radicalisation des idéologies révèlent-elles les profondes mutations de la société contemporaine ? Et quelles sont les solutions envisageables pour sortir de l'impasse et construire un monde plus juste et plus harmonieux ?

 - 0'00'00 : Introduction
 - 0'01'41 : La sexualité, un sujet politique
 - 0'04'36 : Le souverainisme, une alternative humaniste
 - 0'05'38 : La misère sexuelle à droite
 - 0'08'43 : La demande féminine de masculinité
 - 0'13'26 : L'accomplissement masculin, un critère universel
 - 0'16'56 : Les apparences et la réalité, le jeu de la séduction
 - 0'19'51 : La sexualité et le couple, deux sphères distinctes
 - 0'21'53 : La sexualité et la politique, deux domaines liés
 - 0'24'41 : La critique de Thaïs, une influenceuse qui donne des conseils aux hommes
 - 0'28'00 : La recherche de l'authenticité et de l’essence des choses
 - 0'32'02 : La sexualité comme une question de psychisme et de relation cérébrale
 - 0'41'05 : La thèse principale sur les relations de soumission et de domination
 - 0'49'23 : Les relations domination et soumission sexuelle (DESS) entre les hommes et les femmes
 - 0'52'01 : La place du plaisir de la femme et de l'homme dans la culture de la domination
 - 1'10'08 : Analyse des aspects psychologiques, littéraires et sociologiques de ces relations
 - 1'12'52 : Le désir sexuel des hommes jeunes et la qualité des relations
 - 1'15'45 : L'hypergamie des femmes et la pression sociale
 - 1'18'00 : L'attitude de gentleman dominateur et l’art martial
 - 1'20'36 : L'homosexualité et la politique, le mariage pour tous
 - 1'27'40 : Le souverainisme comme un humanisme et un retour à l'authenticité
 - 1'36'41 : L'égalité professionnelle entre hommes et femmes
 - 1'39'07 : La notion de virtus ou de vertu romaine
 - 1'42'58 : Le souverainisme comme un humanisme

Béchir Gemayel, chef de peuple visionnaire et guerrier d'un Liban libre et souverain. Avec Emmanuel Peze sur Radio Courtoisie.


(0)
135 Vues
0 commentaire
16.07.2022

Béchir Gemayel (1947-1982) est né le 10 novembre 1947 d'une famille libanaise respectée et imprégnée de culture française, dans un pays que l'on surnomme alors "la Suisse du Moyen-Orient". Depuis Saint Louis, la France a toujours protégé les chrétiens du Liban. Seules des politiques étrangères contemporaines ont terni cette tradition. Majoritaires dans le pays, ils constituent l'une des plus anciennes chrétientés orientales. Au fil des siècles, ils ont su préserver leur liberté face à l’expansionnisme, sans cesse renaissant, de l'islam avec son lot de massacres et de dhimmitude.
À l'issue d’une scolarité laborieuse, suivie d’études de droit et de sciences politiques réussies, Béchir Gemayel devient avocat. Ce métier, il ne l'exercera guère. Très vite, son goût pour l'action et son charisme font de lui un meneur de premier plan dans la guerre qui s'engage, en 1975, pour la survie du Liban, face aux milices palestiniennes et à l'armée syrienne. Chef militaire des Phalanges libanaises puis des Forces libanaises, Béchir Gemayel est animé d'une foi profonde et d'un discernement hors du commun.
Pour l'Occident, aujourd’hui confronté au phénomène islamiste, ses avertissements résonnent douloureusement. Sa mort dans un attentat, le 14 septembre 1982, alors qu'il vient d'être élu président de la République, brise l'élan de la résistance chrétienne, mais son épopée continue d'alimenter l'espérance d'un Liban qui ne veut pas mourir.

Émission du "Libre Journal des lycéens", animée par Pascal Lassalle.