Décoloniser le féminisme occidental. Avec Françoise Vergès sur Radio Libertaire.


(0)
146 Vues
0 commentaire
2019

Pourquoi le terme "féministe" est-il librement approprié à la fois par l'extrême droite, la gauche, et le capitalisme ? Dans un contexte, où les notions de féminisme et d'égalité sont vidées de leur sens hier radical, que peut signifier être féministe aujourd'hui ? Quels sont les combats à mener ? Comment mettre au cœur des luttes des femmes l'antiracisme, l'anticapitalisme et l'anti-impérialisme ?
Entre féminisme décolonial et féminisme occidental, Françoise Vergès revient sur l'histoire mouvementée du féminisme et nous point les enjeux actuels d'un combat qui se doit d'être actualisé et radicalisé.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

La domination adulte en question. Avec Delphine Piterbraut-Merx sur Radio Libertaire.


(0)
121 Vues
0 commentaire
2019

Doctorante en philosophie, Delphine Piterbraut-Merx s'attaque ici au problème de la domination adulte dans une approche matérialiste et intersectionnelle. Spécialiste de théorie politique et de genre, elle attire notre attention sur ce point aveugle des théories contemporaines de la domination qu'est la domination des adultes sur les enfants.
Il s'agit de montrer comment les rapports sociaux adulte-enfant ne font que rarement l'objet d'une analyse politique, et comment l'analyse des rapports de genre pourrait permettre de politiser ceux-ci.
Les violences sexuelles sur enfant et l'étude des mouvements pédophiles d'extrême-gauche des années 1980 sont également abordés.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

Pour une critique émancipatrice du Spectacle. Avec Benoit Bohy-Bunel sur Radio Libertaire.


(0)
95 Vues
0 commentaire
2019

En s'appuyant sur les thèses de Debord, Marx et Lukacs, Benoit Bohy-Bunel fait une lecture contemporaine du capitalisme actuel. Il part d'observations sur la publicité, le cinéma, la littérature de masse ou les réseaux sociaux pour renvoyer à une réflexion sur le travail, le salariat ou la valeur.
Car tout est lié par la marchandisation abusive de tout et de tous. Il ne peut plus y avoir ni compréhension du monde, ni lutte, ni projet social qui ne soient globalisés, à la mesure de la puissance capitaliste. Benoit Bohy-Bunel propose alors une réflexion sur les luttes possibles.
Un travail indispensable contre la mystification, l'aliénation et la marchandisation généralisée.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

Les violences policières à la Belle Epoque. Avec Anne Steiner sur Radio Libertaire.


(0)
170 Vues
0 commentaire
08.04.2016

L'historienne et sociologue Anne Steiner nous parle de la répression du mouvement ouvrier à la Belle Époque. Archives militantes, cartes postales... elle a reconstitué les grèves et manifestations du prolétariat du début du siècle dernier dans deux ouvrages qui servent de base à la discussion : Le Temps des révoltes, une histoire en cartes postales des luttes sociales à la Belle Époque (L'Échappée, 2015) et Le Goût de l'émeute : manifestations et violences de rue dans Paris et sa banlieue à la Belle Époque (L'Échappée, 2012).

Émission "Les Amis d'Orwell".

L'extermination des juifs d'Europe. Avec Johannes Vogele et Paul Braun sur Radio Libertaire.


(0)
175 Vues
0 commentaire
2019

À l'occasion des 80 ans du déclenchement d'un conflit mondial qui permit au nazisme d'exterminer deux tiers des juifs d'Europe, cette série de deux émissions retrace, dans un premier temps, l'histoire du processus de destruction des juifs d'Europe à partir de l'ouvrage du même nom de Raoul Hilberg, et revient dans un second temps sur les origines de cette extermination : ses causes lointaines (notamment l'antisémitisme) et immédiates, sa spécificité et sa comparaison avec d'autres crimes de masse. 
En effet, cette question a nourri d'innombrables débats entre historiens où les intentionnalistes, pour qui le génocide a été prévu et planifié, s'opposent aux fonctionnalistes, qui tentent de montrer que ce fut plutôt le fruit des circonstances.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

La liberté d'expression. Avec Normand Baillargeon et Philippe Raulin sur Radio Libertaire.


(0)
187 Vues
0 commentaire
11.12.2010

La question de la liberté d’expression se pose de plus en plus, mais dans des contextes qui évoluent. La tentation de la censure n'est plus seulement l'apanage des institutions : elle s'est en quelque sorte privatisée. Les réseaux sociaux et les groupes de pression réclament avec une insistance grandissante que se taisent ceux qui les contredisent. La "cause" prend le pas sur le principe. Comment repenser alors la liberté d'expression, et pourquoi ?
Normand Baillargeon et Philippe Raulin débattent de cette situation préoccupante qui menace la vie démocratique de nos pays.

Une émission animée par Christiane Passevant.


Pour un féminisme anti-colonialiste. Avec Sabine Masson sur Radio Libertaire.


(0)
94 Vues
0 commentaire
2018

Comment se façonne "l'Autre" dans les politiques de développement vis-à-vis des populations indigènes rurales au Mexique et au Honduras ? Comment interviennent les rapports sociaux de sexe et de race dans cette construction ? Que dit-elle de l'actualité des relations coloniales de pouvoir ?
En se fondant entre autres sur son expérience de recherche-action dans ces pays d'Amérique latine, Sabine Masson analyse quelques-uns des mécanismes de construction sociale de l'altérité sous l'angle du genre et du racisme. Un travail qui s'inscrit dans les débats contemporains sur la question des héritages coloniaux, évoqués aussi en rapport au contexte européen de racisme et de sexisme, d'islamophobie et de répression des migrants.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

Histoire des femmes et de leurs luttes au cours des années 1968. Avec Michelle Zancarini sur Radio Libertaire.


(0)
104 Vues
0 commentaire
2018

Les récits des violences comme les modes de prise de parole étudiante révèlent la place du féminin dans les événements de Mai 68. Au cours des longues grèves, l'occupation des usines délimite les territoires respectifs des hommes et des femmes et la définition des rôles reproduit la différence inégalitaire des sexes.
Mais parfois, les grèves d'ouvrières prennent un tour spécifique, tant par leurs revendications que par les réactions qu'elles suscitent au sein des syndicats et de la population masculine. Une nouvelle conscience de genre naît dans le combat pour l'émancipation sexuelle et pour la libéralisation de l'avortement.
Moteur de la contestation, le combat féministe pèse enfin sur le débat interne aux centrales syndicales. Au total, ce sont les relations entre genre et politique qui connaissent une mutation décisive au cours des années 1968 en France...

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.