Validisme et darwinisme social à l'ère du coronavirus. Avec Benoit Bohy-Bunel sur Radio Libertaire.


(1)
89 Vues
0 commentaire
2020

La crise sanitaire du coronavirus révèle une domination inhérente au système étatico-capitaliste : le validisme.
Professeur de philosophie, théoricien critique et militant de l'Union Communiste Libertaire, Benoit Bohy-Bunel nous en propose une analyse matérialiste multidimensionnelle en élargissant le cadre au darwinisme social ambiant dont la conséquence principale est une gestion discriminatoire vis-à-vis des personnes ayant un handicap, des personnes âgées, des racisés et/ou des prolétaires.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

Qui était Eric Arthur Blair alias George Orwell ? Avec Jean-Jacques Rosat et Bernard Hoepffner sur Radio Libertaire.


(0)
367 Vues
0 commentaire
2015

À l'occasion de la sortie du livre Une vie en lettres, correspondance (1903-1950) (Agone, 2014) rassemblant 268 lettres de George Orwell et 35 de son entourage, pour la plupart inédites en français, deux émissions sont consacrées à cet écrivain emblématique.
La première d'entre elles est consacrée à sa vie tandis que la seconde est dédiée à sa pensée politique, en compagnie de Bernard Hœpffner, le traducteur du recueil, et de Jean-Jacques Rosat, maître de conférences en philosophie au Collège de France et directeur de la collection Banc d'essais qui présente cette "véritable autobiographie épistolaire".

Émission "Les amis d'Orwell".

Le fascisme qui vient. Avec Armel Campagne sur Radio Libertaire.


(0)
274 Vues
0 commentaire
2019

Mouvement réactionnaire de masse contre l'égalité des droits ; migrants enlevés, tabassés et laissés pour mort par des milices à Calais ; large diffusion de thèses réactionnaires, xénophobes et islamophobes ; intensification du quadrillage répressif des quartiers populaires et violences policières impunies ; manifestations interdites et criminalisation croissante de toute contestation ; scores inégalés du Front National à toutes les élections depuis 2012. Sous des formes disparates et encore embryonnaires, mais dont la seule énumération dit le pourrissement actuel de la politique, c’est le fascisme qui fait retour.
Et celui-ci s'annonce non comme une hypothèse abstraite mais comme une possibilité concrète. Pourtant, la possibilité du fascisme est généralement balayée d'un revers de main par les commentateurs : comment la République française, patrie autoproclamée des droits de l'homme, pourrait-elle engendrer le monstre fasciste ? La France ne s'est-elle pas montrée "allergique" au fascisme tout au long du XXe siècle, comme le prétendent certains historiens français ? Le Front National n'a-t-il pas renoncé au projet ultranationaliste, raciste et autoritaire qui le caractérisait depuis sa création ? N'assiste-t-on pas au renouveau du capitalisme français sous les auspices d'un jeune président réalisant enfin les "réformes" prétendument nécessaires ?
C’est à démonter ces fausses évidences que s'attache Armand Paris en s'appuyant sur le livre d'Ugo Palheta La possibilité du fascisme. France, la trajectoire du désastre (La Découverte, 2018). Il scrute ainsi la trajectoire d'un désastre possible, enraciné dans la triple offensive – néolibérale, autoritaire et raciste – dont Emmanuel Macron est la parfaite incarnation, mais un désastre résistible, pour peu que le danger soit reconnu à temps et qu'émerge un nouvel antifascisme, capable de mener de front le combat contre l'extrême droite et celui contre les politiques destructrices qui favorisent son ascension.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Guillaume Deloison.

Décoloniser le féminisme occidental. Avec Françoise Vergès sur Radio Libertaire.


(0)
245 Vues
0 commentaire
2019

Pourquoi le terme "féministe" est-il librement approprié à la fois par l'extrême droite, la gauche, et le capitalisme ? Dans un contexte, où les notions de féminisme et d'égalité sont vidées de leur sens hier radical, que peut signifier être féministe aujourd'hui ? Quels sont les combats à mener ? Comment mettre au cœur des luttes des femmes l'antiracisme, l'anticapitalisme et l'anti-impérialisme ?
Entre féminisme décolonial et féminisme occidental, Françoise Vergès revient sur l'histoire mouvementée du féminisme et nous point les enjeux actuels d'un combat qui se doit d'être actualisé et radicalisé.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

La domination adulte en question. Avec Delphine Piterbraut-Merx sur Radio Libertaire.


(0)
336 Vues
0 commentaire
2019

Doctorante en philosophie, Delphine Piterbraut-Merx s'attaque ici au problème de la domination adulte dans une approche matérialiste et intersectionnelle. Spécialiste de théorie politique et de genre, elle attire notre attention sur ce point aveugle des théories contemporaines de la domination qu'est la domination des adultes sur les enfants.
Il s'agit de montrer comment les rapports sociaux adulte-enfant ne font que rarement l'objet d'une analyse politique, et comment l'analyse des rapports de genre pourrait permettre de politiser ceux-ci.
Les violences sexuelles sur enfant et l'étude des mouvements pédophiles d'extrême-gauche des années 1980 sont également abordés.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

Pour une critique émancipatrice du Spectacle. Avec Benoit Bohy-Bunel sur Radio Libertaire.


(0)
222 Vues
0 commentaire
2019

En s'appuyant sur les thèses de Debord, Marx et Lukacs, Benoit Bohy-Bunel fait une lecture contemporaine du capitalisme actuel. Il part d'observations sur la publicité, le cinéma, la littérature de masse ou les réseaux sociaux pour renvoyer à une réflexion sur le travail, le salariat ou la valeur.
Car tout est lié par la marchandisation abusive de tout et de tous. Il ne peut plus y avoir ni compréhension du monde, ni lutte, ni projet social qui ne soient globalisés, à la mesure de la puissance capitaliste. Benoit Bohy-Bunel propose alors une réflexion sur les luttes possibles.
Un travail indispensable contre la mystification, l'aliénation et la marchandisation généralisée.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

Les violences policières à la Belle Epoque. Avec Anne Steiner sur Radio Libertaire.


(0)
290 Vues
0 commentaire
08.04.2016

L'historienne et sociologue Anne Steiner nous parle de la répression du mouvement ouvrier à la Belle Époque. Archives militantes, cartes postales... elle a reconstitué les grèves et manifestations du prolétariat du début du siècle dernier dans deux ouvrages qui servent de base à la discussion : Le Temps des révoltes, une histoire en cartes postales des luttes sociales à la Belle Époque (L'Échappée, 2015) et Le Goût de l'émeute : manifestations et violences de rue dans Paris et sa banlieue à la Belle Époque (L'Échappée, 2012).

Émission "Les Amis d'Orwell".

L'extermination des juifs d'Europe. Avec Johannes Vogele et Paul Braun sur Radio Libertaire.


(0)
294 Vues
0 commentaire
2019

À l'occasion des 80 ans du déclenchement d'un conflit mondial qui permit au nazisme d'exterminer deux tiers des juifs d'Europe, cette série de deux émissions retrace, dans un premier temps, l'histoire du processus de destruction des juifs d'Europe à partir de l'ouvrage du même nom de Raoul Hilberg, et revient dans un second temps sur les origines de cette extermination : ses causes lointaines (notamment l'antisémitisme) et immédiates, sa spécificité et sa comparaison avec d'autres crimes de masse. 
En effet, cette question a nourri d'innombrables débats entre historiens où les intentionnalistes, pour qui le génocide a été prévu et planifié, s'opposent aux fonctionnalistes, qui tentent de montrer que ce fut plutôt le fruit des circonstances.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.