Du marranisme au sionisme : une histoire profonde. Avec Laurent Guyénot chez E&R à Grenoble.


(0)
574 Vues
0 commentaire
13.05.2017

À chaque expulsion des juifs d'un royaume d'Europe, un grand nombre optait pour la conversion, et, même s'ils "judaïsaient" pendant une ou deux générations, ils finissaient par s’intégrer dans la chrétienté. Mais la conversion forcée, sans autre alternative que la mort, d'une centaine de milliers de juifs portugais (la plupart exilés d'Espagne) en 1496 transforma le phénomène en raz-de-marée civilisationnel. La dispersion de ces crypto-juifs animés d'un ressentiment profond et durable contre l'Église catholique, et d'une conscience raciale exacerbée, eut un impact majeur sur l'évolution économique, culturelle et religieuse de l'Europe, du Proche-Orient et des Amériques.
Le milieu marrane fut aussi le creuset du sionisme moderne. Depuis le 17e siècle, les sionistes travaillent l'histoire dans les profondeurs, par infiltration des cercles de pouvoir. Le néoconservatisme, avec son patriotisme de façade, est une forme moderne de crypto-sionisme. Car en dernière analyse, le crypto-judaïsme est bibliquement fondé sur le modèle de Jacob, vêtu "des plus beaux habits d'Ésaü" et disant à son père aveugle : "Je suis Ésaü, ton premier-né" (Genèse 27,15-19).

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(0)
393 Vues
0 commentaire
11.2019

Dans ce grand entretien de rentrée, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique d'octobre 2019.
Une analyse où les actualités nationale et internationale sont passées au crible de l'intérêt français souverain.

PARTIE 1
1. Cercle Aristote :
 - 00'00 : actualité éditoriale

PARTIE 2
2. Questions nationales :
 - 0'00'00 : l'Islam, fausse plémique, vrai problème ?
 - 0'20'55 : l'insécurité en France
 - 0'27'10 : un Z qui veut dire Zemmour
 - 0'34'20 : Sylviane Agacinski censurée
 - 0'39'40 : François Asselineau/Charles Gave, le débat
3. Economie :
 - 0'44'50 : PSA, EDF...
 - 0'50'05 : la réforme de l'Assurance Chômage
 - 0'57'55 : les nouvelles routes de la drogue
 - 1'05'40 : Somme, tombes de poilus à vendre
 - 1'07'30 : comment créer un internet français ?

PARTIE 3
4. Questions internationales :
 - 0'00'00 : UE, le Brexit... et le reste !
 - 0'29'10 : tensions sociales à l'échelle mondiale
 - 0'38'30 : conflit Syrie/Turquie, la situation Kurde
 - 0'49'40 : Israël, la chute de Bibi
 - 0'53'55 : USA, Trump, l'impossible impeachment ?

PARTIE 4
5. Doctrine :
 - 0'00'00 : quelle place pour la littérature aujourd'hui ?
 - 0'12'55 : Joker, de Todd Phillips
 - 0'28'30 : hommage à Vladimir Boukovski

Les guerres de Syrie. Avec Michel Raimbaud à la Librairie Tropiques.


(0)
232 Vues
0 commentaire
27.09.2019

Le conflit de Syrie a de multiples facettes dont la plupart ne sont jamais évoquées : on peut recenser une quinzaine de guerres concernant 120 pays (gouvernements, armées, agents spéciaux, milices…).
Cette tragédie, qui a fait des centaines de milliers de morts, des millions de réfugiés, est difficile à éteindre, aucun belligérant n'ayant déclaré la guerre. Les enjeux réels, les acteurs, restent inconnus du public, une désinformation massive s'employant à occulter l'agression internationale dont est victime la Syrie.
L'issue annoncée de la guerre rendra peut-être justice au peuple syrien, martyrisé, mais résilient.

L'avenir de la Palestine. Avec Henry Laurens à Tunis.


(0)
159 Vues
0 commentaire
05.03.2019

Alors que le processus de paix avec Israël semble bloqué, que le gouvernement israélien a adopté une loi controversée sur "l'Etat-nation", que les Etats-Unis multiplient les mesures contre les Palestiniens (transfert de leur ambassade à Jérusalem et coupure des vivres à l'agence de l'ONU pour les réfugiés Palestiniens), où en est la question palestinienne dans ce brouillard politico-diplomatique ?
Henry Laurens, titulaire de la chaire "Histoire contemporaine du monde arabe" au Collège de France, revient sur cette question en balayant un siècle d'histoire pour traiter de façon thématique les différentes composantes de la question de Palestine, montrant ainsi son exceptionnelle complexité et son inscription dans une histoire de longue durée.

Une conférence organisée par l'Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain.

Hors-champs. Avec Shlomo Sand sur France Culture.


(0)
228 Vues
0 commentaire
07.05.2013

Laure Adler s'entretient avec Shlomo Sand, historien israélien spécialisé dans l'histoire contemporaine et professeur émérite d'Histoire à l'Université de Tel Aviv. Retour donc sur les thèses qu'il a défendues, remettant nottament en cause l'exil des juifs dans l'histoire d'Israël, ainsi que sur son engagement en faveur des Palestiniens.
Car de l'écriture de l'histoire aux enjeux de mémoire, il n'y a qu'un pas, qui révèle bien souvent des problématiques de pouvoir...

Bible et "fake news" dans la propagande sioniste. Avec Claude Timmerman pour E&R à Lille.


(0)
420 Vues
0 commentaire
15.12.2018

Le biologiste et statisticien Claude Timmerman a entrepris depuis une dizaine d'années des recherches sur les origines historiques du peuple juif, recherches où il se propose de remettre certaines réalités historiques en perspective, grâce notamment aux découvertes archéologiques les plus récentes.
Retournant aux temps de l'écriture des textes bibliques, il nous dévoile ici plusieurs millénaires d'affabulations et d'anachronismes au service du mythe politique de la terre d'Israël occupée continûment depuis ses origines par le peuple d'Abraham à qui Yahvé l'aurait dévolue.

Israël, le 6e GAFAM ? Avec Eloïse Brasi, Eric Laurençon et Patrick Nouma Anaba au Cercle Aristote.


(0)
226 Vues
0 commentaire
25.02.2019

Israël est un pays singulier par sa géographie, sa culture et son histoire. La culture israélienne s'est construite au rythme de conflits récurrents et autour de l'émergence d'un État démocratique et prospère dans le morceau de désert qu'est la Terre Promise. Israël a su faire preuve d'une résilience inouïe et a pu parallèlement créer et développer une puissance économique remarquable avec un concept original, la "start-up nation". À ce titre, elle apparaît comme une plateforme de technologies qui s'intègre à tous les appareils du monde et dans tous les domaines ; de la très stratégique cybersécurité à l'influent monde de la culture et du divertissement en passant par la juteuse "ad tech".
Ce qui distingue Israël des autres pays, c'est l'intégration de ce modèle "start-up" dans une stratégie de création et de développement de puissance.
Le panorama du secteur des nouvelles technologies d'Israël confirme la surperformance de ses start-up. Ces résultats sont issus de facteurs aussi bien étatiques, géopolitiques ou humains qu'économiques.
Après trente années d'excellence dans la création de start-up, les modèles économiques traditionnels enjoindraient à Israël d'augmenter ses capacités de production pour asseoir son leadership sur le secteur des nouvelles technologies. Par sa taille et sa situation géopolitique, il est peu probable qu'Israël ait les ressources pour devenir une grande nation industrielle à l'image de la Chine et des États-Unis.
Toutefois, avec sa stratégie d'exportation de ses technologies et de ses start-up, Israël n'est-elle pas en train de transposer le modèle de développement supranational des GAFAM à l'échelle d'un pays ?

Comment la terre d'Israël fut inventée. Avec Shlomo Sand à Marseille.


(0)
305 Vues
0 commentaire
03.10.2012

Les mots "terre d'Israël" renferment une part de mystère. Par quelle alchimie la Terre sainte de la Bible a-t-elle pu devenir le territoire d'une patrie moderne, dotée d'institutions politiques, de citoyens, de frontières et dune armée pour les défendre ?
L'historien engagé et volontiers polémiste, Shlomo Sand a, à grand bruit, dénoncé le mythe de l'existence éternelle du peuple juif. Il poursuit ici son oeuvre de déconstruction des légendes qui étouffent l'Etat d'Israël et s'intéresse au territoire mystérieux et sacré que celui-ci prétend occuper : la "terre promise", sur laquelle le "peuple élu" aurait un droit de propriété inaliénable.
Quel lien existe-t-il, depuis les origines du judaïsme, entre les juifs et la "terre d'Israël" ? Le concept de patrie se trouve-t-il déjà dans la Bible et le Talmud ? Les adeptes de la religion de Moïse ont-ils toujours aspiré à émigrer au Moyen-Orient ? Comment expliquer que leurs descendants, en majorité, ne souhaitent pas y vivre aujourd'hui ? Et qu'en est-il des habitants non juifs de cette terre : ont-ils - ou non - le droit d'y vivre ?