Le populisme en question. Avec Alain de Benoist et Chantal Mouffe sur RT France.


(0)
145 Vues
0 commentaire
01.07.2019

Le nouveau clivage politique en gestation va-t-il se restructurer entre les populistes illibéraux et les partis libéraux de l'oligarchie comme le pense Alain de Benoist, ou entre populistes de droite et populistes de gauche comme le soutient Chantal Mouffe ?
Pour comprendre les enjeux de cette querelle autant interprétative que performative, il faut écouter attentivement ce débat entre les auteurs de Le moment populiste : droite-gauche, c'est fini ! (Pierre-Guillaume De Roux, 2017) et Pour un populisme de gauche (Albin Michel, 2018).
Une chose est certaine : les fronts bougent, et la bataille politique ne fait que commencer !

Émission "Interdit d'interdire", animée par Frédéric Taddeï.

De Gaulle, l'homme du 18 juin. Débat entre Adrien Abauzit et Paul-Marie Couteaux au Cercle Retour au Réel.


(0)
182 Vues
0 commentaire
18.06.2019

Aujourd'hui plus que jamais, le Général de Gaulle reste le grand totem de l'histoire de France au XXe siècle. Incontournable aussi bien pour chez les "bien-pensants" qu'au sein de la dissidence, il représente la figure du sauveur et d'homme visionnaire lorsqu'un Pétain ne serait plus que lâche, sénile et traître à sa patrie.
La réalité est-elle aussi simple ? Et pour quelles raisons fait-il autant consensus ? Doit-on puiser dans son héritage politique pour oeuvrer au redressement de la France ou, au contraire, s'en distancier ?
L'avocat Adrien Abauzit et l'ancien député européen Paul-Marie Couteaux débattent de la figure de Gaulle, du sens de son action politique et de sa postérité.

Dictionnaire des souverainismes de droite et de gauche. Avec Jean-Michel Salgon à la Nouvelle Action Royaliste.


(0)
121 Vues
0 commentaire
21.05.2019

Politologue, Jean-Michel Salgon vient de publier le Dictionnaire des souverainismes de droite et de gauche (Perspectives Libres, 2019), dans lequel il présente les organisations souverainistes (associations, partis politiques, clubs de pensée), la biographie de ses principaux animateurs et les courants et grands thèmes qui traversent cette famille politique (euro, frexit, identité nationale)
Il est temps, dans une perspective d'intellegibilité du champ politique, de mesurer la pertinence de ce concept.

Le fascisme est-il français ? Avec Zeev Sternhell sur RT France.


(0)
207 Vues
0 commentaire
05.03.2019

Y a-t-il eu, dans l'entre-deux-guerres, un fascisme français ? Pourquoi cette question demeure-t-elle une controverse historique majeure ? En quoi conditionne-t-elle non seulement notre passé, mais aussi notre présent ?
Revisitant l'un des sujets les plus brûlants des droites françaises de l'entre-deux guerres, le grand historien Zeev Sternhell met en lumière toutes ses zones d'ombre.

Émission "Interdit d'interdire", animée par Frédéric Taddeï.

Les souverainistes, enjeux et combats. Avec Jean-Michel Salgon au Cercle Aristote.


(0)
116 Vues
0 commentaire
29.04.2019

Le politologue et essayiste Jean-Michel Salgon, en présentant les fondements du souverainisme et l'ensemble de ses courants et de ses acteurs, tente ici de répondre aux attentes de nombreux citoyens soucieux du devenir de la France. 
Cette présentation devrait nous permette de décrypter l'actualité nationale, les fractures de la société française, les interrogations de la classe politique sur le devenir de notre nation et l'histoire de France en train de se faire.
Car dans un contexte politique français marqué par une lente et profonde recomposition politique, c'est bien la question de la souveraineté -populaire et nationale- qui est devenue la question centrale...

L'avenir du conservatisme. Avec Frédéric Rouvillois aux mardis de Politique Magazine.


(0)
122 Vues
0 commentaire
13.03.2018

Alors qu'Emmanuel Macron et son mouvement "En Marche" incarnent le progressisme jusqu'à la caricature, la sortie récente du Dictionnaire du conservatisme arrive à point nommé pour organiser la résistance.
Car le conservatisme, qui évoque des hommes comme des valeurs, des moments historiques comme des institutions, des perspectives futures comme des mythes, est divers mais cohérent : à la fois éternel et actuel, pensée qui structure face au monde de l'éphémère et du relatif, opposant d'indispensables certitudes à la désagrégation moderne.

La lose de droite. Avec Olivier Maulin pour Fréquence Camisole sur Radio Libertés.


(0)
159 Vues
0 commentaire
06.10.2017

Existe-t-il une dimension ontologique de la défaite chez l'homme droite ?

 - 01'20 : Fréquence Camisole face aux poids lourds de YouTube et des réseaux sociaux : une extension du domaine de la lose de droite ?
 - 02'50 : En attendant l'invité...
 - 03'40 : L'hypocrisie de la société de marché
 - 04'10 : Séguéla, Macron... les winners et les losers selon The Big Lebowski
 - 05'07 : Présentation des chroniqueurs, tout particulièrement qualifiés
 - 05'25 : Toujours pas d'invité : la lose en direct live ?
 - 06'00 : Perspectives sociales des chroniqueurs : une lueur d'espoir pour Clovis Deforme ?
 - 06'40 : Présentation et tentatives de définitions du thème du jour : la droite et la lose, une vieille affaire...
 - 07'00 : Clovis Deforme définit le loser
 - 07'20 : Olivier Maulin débarque dans le studio après un parcours erratique dans Paris
 - 09'00 : Des modèles de réussite standardisés ? Une approche quantitative de la réussite
 - 09'45 : Présentation de l'invité, Olivier Maulin
 - 10'30 : La lose, essai de typologie à partir de grandes figures littéraires. Retour vers les personnages de Bukowski et Houellebecq
 - 12'30 : Ceux qui avaient tout... et n'arrivent à rien aussi ! François Fillon dans le rôle titre
 - 13'30 : La droite est-elle condamnée à perdre ?
 - 14'00 : Anthologie de campagnes ratées et/ou sabordées à droite : Balladur, Fillon, Séguin...
 - 15'20 : Le CNIP, cas d'école.
 - 16'20 : Algérie Française, causes perdues, figures oubliées et autres barbouzeries...
 - 16'40 : Philippe Rivet : si le coup de force est possible à la Baule (avec une chaîne Hi-fi piégée)
 - 18'05 : Encore la campagne de Fillon, une fin digne de la Chute ? Ambiances crépusculaires et projets de putsch
 - 19'00 : Olivier Maulin évoque D'un château l'autre
 - 20'20 : Hector Burnouf sur la lose de droite : refus de l'efficience et sublimation de l'échec
 - 21'00 : Vers les romans d'Olivier Maulin et ses personnages : des losers réprouvés, inaptes à la vie en société, contraints à la sécession ? Rabelais et Frédéric Dard comme références
 - 23'00 : Maulin analyse ses personnages: des marginaux "à coté" et non participatifs, plus que des losers
 - 24'19 : Évocation de Gueule de Bois. La critique sociale de Maulin. Vers la sécession de personnages inadaptés
 - 26'20 : Un monde vaincu, en voie de disparition
 - 26'45 : La fête est finie : campings-car, alcool, pitbulls et échec dans la France des marges
 - 28'20 : Des losers innocents, aristocratiques dans leur indifférence et dans leur pureté face au monde moderne
 - 29'45 : Le roman picaresque
 - 30'20 : Que vont devenir les héros de Maulin, dans un monde toujours plus hostile ?
 - 32'00 : Pause musicale
 - 35'00 : Reprise. Bernard Tapie, emblème des "années fric"
 - 37'00 : Les romans de Maulin : des témoignages en révolte contre le monde actuel et contre le libéralisme, qui déconstruisent aussi les normes consensuelles
 - 40'00 : Le patois alsacien, la question linguistique
 - 44'20 : La nostalgie d'un royaume franc, d'un chaos organisé
 - 46'00 : L'aspect carnavalesque, Le Bocage à la nage : la révolte des losers et des "chouans en campings-car"
 - 48'40 : Contre l'État. L'anarchisme de droite : un chaos qui fait de l'ordre ?
 - 50'00 : L'expérience concrète chez Maulin : de la "protection de la planète" à l'amour des siens et de sa terre
 - 50'50 : Des communautés locales affectives, qui font penser au village médiéval : une vraie communauté socialiste !
 - 52'20 : Partager du commun, créer un communautarisme harmonieux qui protège tous les membres du groupe
 - 53'30 : Dépasser le ressentiment et la mélancolie : les personnages de Maulin n'ont que faire de l'échec, ils sont dans un autre monde

La droite dans la rue. Avec Olivier Dard et Danielle Tartakowsky sur France Culture.


(0)
175 Vues
0 commentaire
12.03.2014

Depuis quelques années, les organisations de droite qui manifestent dans la rue semblent souffrir d'une amnésie mémorielle les empêchant de mobiliser le souvenir d'épisodes antérieurs. Ceux-ci, pourtant, ont rythmé l'histoire des droites françaises et été d'une ampleur parfois exceptionnelle.
Olivier Dard et Danielle Tartakowsky s'attachent à montrer que les droites françaises sont plus souvent descendues dans la rue qu'on ne le croit d'ordinaire. Elles ont contribué à l'émergence de la manifestation de rue, en ont fait un usage précoce et durable, et se sont plusieurs fois essayées à peser sur la nature du régime républicain. Elles ont ainsi créé leur propre répertoire d'action, distinct de celui des gauches, et puissamment contribué à redéfinir la place de la manifestation dans le système politique actuel.

Émission "La Fabrique de l'Histoire", animée par Emmanuel Laurentin.