Le conspirationnisme à l'ère du coronavirus. Avec Leuh Ki et Armel Campagne sur Radio Libertaire.


(0)
145 Vues
0 commentaire
2021

À l'occasion du débat enflammé autour du documentaire Hold-Up et alors que les contestations envers les politiques sanitaires étatiques semblent grandir, il semble essentiel de proposer une analyse matérialiste critique des conspirationnismes et de leurs différentes variantes.
Ce phénomène demande à être analysés dans toute sa complexité : les conspirationnismes dirigés contre des minorités raciales ne sont pas les mêmes que celles qui sont fondées sur un anticapitalisme tronqué et il existe un conspirationnisme antisémite des racisés mais aussi aux conspirationnismes des blancs, des bourgeois et des États.
Enfin, il s'agit de critiquer l'anti-conspirationnisme conservateur qui se refuse d'analyser les conspirationnismes comme des contestations politiques sans comprendre qu'ils peuvent être dépassés et devenir des vecteurs de politisation émancipateurs.

Émission "Sortir du capitalisme".

La Révolution française : luttes de classes, de genres et décoloniales. Avec Caroline Fayolle sur Radio Libertaire.


(0)
158 Vues
0 commentaire
2020

C'est notamment à partir de Bourgeois et bras-nus. Guerre sociale durant la Révolution française (Libertalia, 2013) de Daniel Guérin et de Les Jacobins Noirs. Toussaint Louverture et la Révolution de Saint-Domingue (Amsterdam, 2017) de C. L. R. James que l'historienne Caroline Fayolle revient sur les luttes de classe, de genre et les enjeux de décolonisation en France et à Saint-Domingue (Haïti) entre 1789 et 1804.
Plusieurs points de vue qui, croisés, permettent de renouveller la vision que l'on peut avoir de la Révolution française.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

Une analyse critique des théories de Francis Cousin. Avec Benoit Bohy-Bunel sur Radio Libertaire.


(1)
394 Vues
1 commentaire
2020

Du point de vue de la théorie critique, il est désormais impossible d'éviter de traiter le dossier Francis Cousin. Ce "philo-analyste" de profession, docteur en philosophie, n'hésite pas à répondre aux sollicitations de Radio Courtoisie, de TV Libertés ou encore à discuter pendant plus de trois heures avec Étienne Chouard, le tout en professant dogmatiquement une pensée marxienne qui serait celle des origines, débarrassée des rajouts successifs qui n'auraient fait qu'altérer sa substance subversive initiale.
Enfilant les perles et les poncifs éculés jusqu'à la corde, son audience n'a pourtant cessé d’augmenter, jusqu'à devenir celle d'un leader d’opinion.
C'est en compagnie du professeur de philosophie et militant de l'Union Communiste Libertaire Benoit Bohy-Bunel que cette émission produit une analyse critique "radicale et définitive" des théories fumeuses et dangereuses de Francis Cousin.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

Système pénal et carcéral : système raciste et capitaliste. Avec Gwenola Ricordeau sur Radio Libertaire.


(0)
314 Vues
0 commentaire
2020

En écho aux révoltes récentes des prisonniers et à leur situation critique face au coronavirus, aux violences policières à caractère raciste, la spécialiste du système carcéral et de ses contestations Gwenola Ricordeau nous propose une analyse critique du système pénal et carcéral à partir de Capitalisme carcéral (Divergences, 2020) de Jackie Wang et de La couleur de la justice. Incarcération de masse et nouvelle ségrégation raciale aux États-Unis (Syllepse, 2017) de Michelle Alexander.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

Le mouvement pro-pédophilie des années 1970, stade gauchiste de la domination adulte. Avec Delphine Piterbraut-Merx sur Radio Libertaire.


(1)
304 Vues
0 commentaire
2020

En écho à l'affaire Gabriel Matzneff suite aux révélations de Vanessa Springora et au rappel des liens de certains intellectuels soixante-huitards avec Matzneff, Delphine Piterbraut-Merx nous propose une analyse des violences sexuelles sur mineurs analysées comme des manifestations d'une domination adulte occultée au sein du discours du mouvement pro-pédophilie des années 1970, coupable dès lors non d'un excès de "libération sexuelle" mais d'une légitimation de rapports de pouvoir et donc de violence.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

Pour lire "Le Capital" de Marx. Avec Armel Campagne et Vincent Roulet sur Radio Libertaire.


(1)
696 Vues
0 commentaire
2018

À l'occasion du bicentenaire de la naissance de son auteur, Karl Marx, l'émission "Sortir du capitalisme" nous propose un guide d'entrée dans Le Capital, Livre 1. Ce livre demeure en effet une clé de compréhension fondamentale de notre société, plus d'un siècle et demi après son écriture.
Le rapport d'échange marchand, de travail, d'objets et/ou de services, point de départ du Livre 1 du Capital, est aujourd’hui encore notre forme dominante de socialisation, faite d’exploitation, d'aliénation et de contrainte impersonnelle.

Validisme et darwinisme social à l'ère du coronavirus. Avec Benoit Bohy-Bunel sur Radio Libertaire.


(1)
282 Vues
0 commentaire
2020

La crise sanitaire du coronavirus révèle une domination inhérente au système étatico-capitaliste : le validisme.
Professeur de philosophie, théoricien critique et militant de l'Union Communiste Libertaire, Benoit Bohy-Bunel nous en propose une analyse matérialiste multidimensionnelle en élargissant le cadre au darwinisme social ambiant dont la conséquence principale est une gestion discriminatoire vis-à-vis des personnes ayant un handicap, des personnes âgées, des racisés et/ou des prolétaires.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

Le fascisme qui vient. Avec Armel Campagne sur Radio Libertaire.


(0)
520 Vues
0 commentaire
2019

Mouvement réactionnaire de masse contre l'égalité des droits ; migrants enlevés, tabassés et laissés pour mort par des milices à Calais ; large diffusion de thèses réactionnaires, xénophobes et islamophobes ; intensification du quadrillage répressif des quartiers populaires et violences policières impunies ; manifestations interdites et criminalisation croissante de toute contestation ; scores inégalés du Front National à toutes les élections depuis 2012. Sous des formes disparates et encore embryonnaires, mais dont la seule énumération dit le pourrissement actuel de la politique, c’est le fascisme qui fait retour.
Et celui-ci s'annonce non comme une hypothèse abstraite mais comme une possibilité concrète. Pourtant, la possibilité du fascisme est généralement balayée d'un revers de main par les commentateurs : comment la République française, patrie autoproclamée des droits de l'homme, pourrait-elle engendrer le monstre fasciste ? La France ne s'est-elle pas montrée "allergique" au fascisme tout au long du XXe siècle, comme le prétendent certains historiens français ? Le Front National n'a-t-il pas renoncé au projet ultranationaliste, raciste et autoritaire qui le caractérisait depuis sa création ? N'assiste-t-on pas au renouveau du capitalisme français sous les auspices d'un jeune président réalisant enfin les "réformes" prétendument nécessaires ?
C’est à démonter ces fausses évidences que s'attache Armand Paris en s'appuyant sur le livre d'Ugo Palheta La possibilité du fascisme. France, la trajectoire du désastre (La Découverte, 2018). Il scrute ainsi la trajectoire d'un désastre possible, enraciné dans la triple offensive – néolibérale, autoritaire et raciste – dont Emmanuel Macron est la parfaite incarnation, mais un désastre résistible, pour peu que le danger soit reconnu à temps et qu'émerge un nouvel antifascisme, capable de mener de front le combat contre l'extrême droite et celui contre les politiques destructrices qui favorisent son ascension.

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Guillaume Deloison.