Napoléon et de Gaulle : la France et ses grands hommes. Avec Patrice Gueniffey à l'Ecole de Guerre.


(0)
312 Vues
0 commentaire
15.05.2018

Patrice Gueniffey, historien et spécialiste reconnu de la Révolution et de l'Empire, nous partage son analyse de l'histoire que la France a entretenue avec ses grands hommes, notamment avec Napoléon et De Gaulle. Deux destins différents par bien des aspects bien finalement associés, après bien des tribulations et des controverses.

Le peuplement européen en Algérie Française. Avec Daniel Lefeuvre au Cercle Algérianiste du Gers.


(0)
339 Vues
0 commentaire
30.06.2012

De 1830 à l'indépendance qui conclut plus de sept ans d'une guerre traumatisante, quel a été la réalité du peuplement européen et français en Algérie ? Comment les autorités françaises ont-elle gérées la problématique de la coexistence de populations différentes sur un même sol ?
L'historien Daniel Lefeuvre, après avoir passé une vie à défricher des archives souvent inexplorées, nous renseigne sur la dynamique démographique en Algérie pendant la colonisation. Les idées reçues sur cette période s'en trouvant, pour la plupart, balyées...

La guerre des Russes blancs. Avec Jean-Jacques Marie au café Histoire à Paris.


(0)
435 Vues
0 commentaire
04.10.2017

De 1917 à 1922, la guerre civile a causé des ravages en Russie : des millions de morts, des épidémies de typhus et de choléra, la famine, la misère, des populations terrorisées, déportées, massacrées. À l'abdication de Nicolas II en 1917, les bolcheviks - les rouges - prennent le pouvoir. Comment les Blancs ont-ils pu perdre une guerre dont ils s'étaient vus tant de fois les vainqueurs ?
Les Blancs, des généraux de l'ancienne armée proscrits – notamment Denikine, Koltchak, Wrangel – organisent la lutte pour le retour du régime tsariste. Leur action prend naissance dans le sud du pays, puis s'étend jusqu'en Sibérie.
Face à la terreur rouge et blanche qui s’abat sur eux, les paysans se révoltent contre les réquisitions des récoltes et la conscription imposée, souvent appuyés par des bandes de pillards partisans. Les "Verts", comme on les appelle, se battent également contre les Blancs et les Rouges. Le pays est en plein chaos. Mais les Blancs connaissent des divisions politiques et militaires.
Devant l'ampleur des menaces, le gouvernement bolchévique proclame la mobilisation générale et obligatoire. Trotsky prend la direction de l'Armée rouge, qui passe d'un million d’hommes en 1918 à plus de cinq millions en 1920, et élimine les unes après les autres les armées blanches. Les dernières forces blanches rassemblées en Crimée par le général Wrangel sont battues par l'Armée rouge en novembre 1920.
C'est avec Jean-Jacques Marie, historien, spécialiste de l'histoire des révolutions russes et de l'Union soviétique, que nous redécouvrons ces années d'affrontements, d'exactions et de terreur qui firent des millions de morts parmi les troupes et la population victimes des combats, de la famine, des épidémies.

L'Armée rouge pendant la Seconde Guerre mondiale. Avec Laurent Henninger au Cercle Res Communa.


(0)
489 Vues
0 commentaire
17.05.2019

Historien, chargé d'études à la "Revue Défense Nationale", membre du comité de rédaction du magazine "Guerres & Histoire", Laurent Henninger est l'un des meilleurs connaisseurs de la chose militaire en France.
Il intervient ici sur le thème de l'armée rouge pendant la Seconde Guerre mondiale, dont l'historiographie récente a complètement renouvelé la compréhension.
Une plongée au coeur de la machine de guerre soviétique.

Une histoire des luttes des Afro-Américains. Avec Sylvain Quissol sur Radio Libertaire.


(0)
264 Vues
0 commentaire
2016

50 ans après les Black Panthers, les Afro-Américains continuent à se battre.
Après une introduction autour des enjeux actuels de la question noire aux Etats-Unis, Sylvain Quissol nous rappelle la genèse historique de la société capitaliste-raciste américaine et nous donne une histoire critique des mouvements et des luttes afro-américaines des années 1950-1970.
Aujourd'hui, quelles sont les perspectives en termes de luttes sociales, d'articulation entre luttes des racisés et luttes des classes, et d'émancipation ?

Émission "Sortir du capitalisme", animée par Armel Campagne.

Mai 68. Avec Roland Hureaux sur Radio Courtoisie.


(0)
332 Vues
0 commentaire
04.10.2018

Il est remarquable de voir à quel point des événements aussi récents que ceux de Mai 68 ont pu être en quelques années profondément déformés.
Le point fort dont il semble qu'on ait perdu le souvenir est que la rhétorique dominante tout au long de ces événements fut marxiste. Peut-être le marxisme a-t-il là jeté ses derniers feux ?
Il n'était question dans les couloirs des universités en grève que de la lutte des classes, de la Révolution, de l'injustice faite aux ouvriers ou aux fils d'ouvriers, ou au Tiers monde.
Retour sur un événement qui aura profondément marqué notre histoire récente.

Émission du "Libre Journal de La Souveraineté", animée par Michel Leblay.

Le fascisme est-il français ? Avec Zeev Sternhell sur RT France.


(0)
505 Vues
0 commentaire
05.03.2019

Y a-t-il eu, dans l'entre-deux-guerres, un fascisme français ? Pourquoi cette question demeure-t-elle une controverse historique majeure ? En quoi conditionne-t-elle non seulement notre passé, mais aussi notre présent ?
Revisitant l'un des sujets les plus brûlants des droites françaises de l'entre-deux guerres, le grand historien Zeev Sternhell met en lumière toutes ses zones d'ombre.

Émission "Interdit d'interdire", animée par Frédéric Taddeï.

De la révolution d'octobre à la chute de l'URSS. Avec Jean-Jacques Marie et Eric Aunoble pour l'Organisation Socialiste Internationaliste à l'Université de Liège.


(0)
403 Vues
0 commentaire
17.03.2018

Il y a cent ans, survint la révolution russe, dont l'actualité, par les enjeux qu'elle sous-tend, est confirmée aujourd'hui par de nombreux exemples. Blâmée par l'ordre établi à la mesure de la sympathie dont elle bénéficia dans les foules de nombreux pays, la révolution soviétique de 1917 contrarie les desseins de nombreux dirigeants des pays belligérants qui, jusque-là, s'étaient surtout distingués par leurs inlassables appels au combat...
Dans un retour de flamme caractéristique à ce genre de situations, le république soviétique naissante est tout de suite placée face à des défis immenses. Il s'agit rien moins que de recréer des conditions d'existence dans un pays anéanti par la guerre et la décadence tsariste, alors que l'absence totale de moyen qui en découle est exacerbée par les décrets d'embargo et par la guerre civile attisée et soutenue militairement par les puissances impérialistes étrangères.
Cette situation alourdit la souffrance du peuple déjà exténué et contraint le nouveau pouvoir à imposer des sacrifices supplémentaires pour pourvoir à l'effort de guerre, favorisant ainsi l'émergence de la bureaucratie en même temps que l'abandon par celle-ci de l'idéal internationaliste initialement affiché par tout le mouvement ouvrier.
Comment la dérive dite du "socialisme dans un seul pays", intimement liée à la gangrène bureaucratique, a-t-elle pu marquer définitivement l'évolution de l'URSS jusqu'à en provoquer sa chute et quelles sont ses impacts sur l'évolution du monde ? Voilà les questions qui sont ici abordées par les historiens Eric Aunoble et Jean-Jacque Marie.