La France en miettes : régionalismes, l'autre séparatisme. Avec Benjamin Morel à la Nouvelle Action Royaliste.


(0)
320 Vues
0 commentaire
08.03.2023

Maître de conférences en droit public, Benjamin Morel vient de publier aux éditions du Cerf un ouvrage appelé à nourrir un vaste débat : La France en miettes : régionalismes, l'autre séparatisme.
A côté du séparatisme islamiste, il existe dans plusieurs régions des mouvements qui militent pour obtenir l'indépendance en invoquant une identité ethnique et linguistique. Pour comprendre l'ethno-régionalisme, il faut remonter à ses sources contre-révolutionnaires, à un maurrassisme mal compris et au régionalisme vichyste, avant le tournant racialiste qui prétend fonder l’identité sur la génétique.
C'est le démembrement de la nation française qui est visé par des mouvements qui invoquent la diversité régionale mais la nient par la recomposition des langues locales et l'imposition du critère ethnique.

Dix ans après, la Grèce a-t-elle été un laboratoire ? Avec Olivier Delorme pour le Cercle Aristote.


(0)
309 Vues
0 commentaire
16.01.2023

Après dix ans de dogmatisme européen néolibéral, la Grèce a-t-elle réussi à renégocier sa dette et à sortir de la spirale récessionniste de l'austérité ?
Il semble qu'au contraire, la crise de la dette a servi de prétexte pour imposer partout privatisations, recul de l'état social, baisse des revenus et paupérisation des classes moyennes et populaires.
L'historien et essayiste Olivier Delorme analyse dix ans de luttes et de trahisons des espoirs de tout un peuple, dans l'indifférence -quasi- générale.

Le totem de l'Etat de droit. Avec Ghislain Benhessa pour le Cercle Aristote.


(0)
333 Vues
0 commentaire
12.12.2022

"Ce qui distingue la civilisation de la barbarie, c'est l'Etat de droit !", tonne le garde des sceaux Eric Dupont-Moretti. Face aux décisions du Tribunal constitutionnel polonais, "Bruxelles ne peut plus tergiverser pour défendre les valeurs de l'Union et l'Etat de droit", affirme le journal Le Monde dans un éditorial solennel. Il ne se passe plus une journée sans que responsables politiques, journalistes ou magistrats n'invoquent l'Etat de droit comme pierre angulaire de toute vie démocratique.
Mais de quoi parle-t-on exactement ? Et pourquoi le soudain surgissement de cette notion, alors qu'on n'a jamais entendu le général de Gaulle ou Georges Pompidou lui accorder la moindre considération ? Le docteur en droit public et avocat Ghislain Benhessa retrace l'histoire du concept d'Etat de droit et montre comment on est passé du "droit de l'Etat" à la primauté du droit sur l'Etat.
Une fois les mécanismes juridiques mis en lumière, nous comprenons pourquoi la France ne pourra pas affronter sérieusement les nombreux périls qui approchent (sécuritaires, industriels, géopolitiques ou culturels) dans une configuration où l'Etat est empêché par le Droit, et où l'émancipation de l'individu a pris place, de fait, au sommet de la hiérarchie des normes.

Le Dollar va-t-il baisser en 2023 ? Avec Sylvain Tiger pour le Cercle Aristote.


(0)
318 Vues
0 commentaire
11.01.2023

Suite à l'investissement massif de liquidités dans le système économique mondial pendant la pandémie de Covid-19, nous assiston à un ralentissement conjoncturel important des principales économies.
Dans ce contexte, quelle sera la performance de la devise américaine sur les marchés financiers en 2023 ? Comment d'autres monnaies, comme l'Euro, vont-elles réagir en conséquence ? Et dans des temps incertains comme les nôtres, quels sont les refuges de valeur pour les petits épargants ?

Gauche ? Droite ? Denis Collin répond aux questions de Fabien Schang.


(0)
392 Vues
0 commentaire
28.03.2022

Pour penser, nous avons besoin de catégories tout comme pour parler nous avons besoin de noms, de verbes, d'adjectifs et d'autres termes grammaticaux. Et pour penser la politique, nous avons besoin de catégories politiques. Encore faut-il qu'elles soient utiles, c'est-à-dire qu'elles aident à clarifier nos propos.
Or, à l'évidence, ce n'est plus avec les mots "droite" et "gauche" que nous pouvons rendre compte de la mutation radicale qu'a connue le champ politique ces deux dernières décennies.
Décryptant les programmes et la sociologie mais aussi les jeux de pouvoir, les réseaux et les affaires, Denis Collin nous montre où se trouvent aujourd'hui les lignes de fractures qui structurent le politique.

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(0)
397 Vues
0 commentaire
08.03.2023

Dans ce grand entretien mené par Davy Rodriguez, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique du mois de mars de l'année 2023.
Une analyse où les actualités nationale et internationale sont passées au crible de l'intérêt français souverain.

 - 0'00'00 : Introduction
 - 0'03'10 : Actualité du Cercle
 - 0'08'50 : Hommage à Pierre Legendre
Politique intérieure :
 - 0'13'10 : Arnaud de Montebourg et la trahison de la France
 - 0'45'35 : La réforme des retraites
 - 1'01'20 : Pierre palmade
Politique internationale :
 - 1'13'30 : Poutine, un an après le début du conflit ukrainien
 - 1'43'35 : La fracture ukrainienne chez les natios
 - 1'47'05 : Macron en Afrique
 - 1'57'40 : La réécriture des grandes oeuvres
 - 2'09'00 : Houria Bouteldja, l'extrême droite et l'expropriation culturelle
 - 2'12'50 : L'avenir du Japon
 - 2'14'20 : Le Pérou ratonné
Séance Q&A :
 - 2'18'50 : Aujourd'hui, sommes-nous sous occupation ?
 - 2'22'35 : Quel scénario pour le Frexit ?
 - 2'25'20 : Une guerre civile aux USA ?
 - 2'31'35 : La situation en Géorgie
 - 2'33'30 : Macron et le mythe de la grève générale
 - 2'37'35 : Un avis sur Eric Hobsbawm

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(0)
602 Vues
0 commentaire
09.01.2023

Dans ce grand entretien mené par Davy Rodriguez, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique du mois de janvier de l'année 2023.
Une analyse où les actualités nationale et internationale sont passées au crible de l'intérêt français souverain.

 - 0'00'00 : Actualités du Cercle Aristote
 - 0'09'35 : L'élection de Lula au Brésil
 - 0'28'03 : Rien ne va plus chez LFI
 - 0'51'09 : Scandale de corruption au parlement Européen de Bruxelles
 - 1'07'47 : Les Balkans, éternelle poudrière européenne  
 - 1'24'49 : Joseph Ratzinger
 - 1'36'29 : Houellebecq et l'Islam
 - 1'50'33 : Bibi de retour au pouvoir en Israël
 - 2'08'18 : La réforme des retraites
 - 2'14'50 : #Twitterfiles, silence des médias
 - 2'20'36 : Les souverainistes et le RN
 - 2'27'46 : Un avis sur François Ruffin ?
 - 2'35'42 : Pour la décentralisation ?
 - 2'42'11 : Que penser des Napoléons ?

Les trois utopies européennes. Avec Francis Wolff à l'Institut Diderot.


(0)
360 Vues
0 commentaire
08.03.2022

Comment la France, sans l'Europe, pourrait-elle assurer son indépendance, peser sur la scène du monde, affronter les défis planétaires qui sont ceux de ce siècle ? Puis la Russie entreprit d’envahir l'Ukraine, on sait avec quelle violence destructrice.
Cette rencontre se déroule aux premiers jours de cette guerre et donne à ces échanges une gravité particulière, mais aussi une espèce d'actualité paradoxale : l'Europe en général, et l'Union européenne en particulier, nous paraissent d'autant plus précieuses qu'elles se trouvent soudain confrontées à une guerre, certes en dehors de celle-ci mais sur le territoire de celle-là !
Le propos de Francis Wolff n'en devient que plus pertinent. "Jamais nous ne nous sommes sentis autant européens, jamais, depuis la fin de la guerre froide, nous n'avons mieux su ce que "européen" veut dire."