La Palestine et les Média ou l'islamophobie au service de l'occupation Israélienne. Avec François Burgat au Comité Action Palestine.


(0)
518 Vues
0 commentaire
04.10.2007

L'intervenant s'emploie à démonter le processus par lequel une information française particulièrement israléo-centrée réussit à parer la répression du Hamas des vertus d'une lutte pour l'émancipation de la société ou de la femme palestiniennes ou d'une quelconque défense des "valeurs de la modernité".
Les pratiques de la domination israélienne, masquées sous une communication "de paix" qui est aux antipodes de la réalité des avancées constantes de l'occupation militaire, prennent appui pour légitimer leur intransigeance sur la criminalisation indistincte de toute la génération politique "islamiste". Le choix massif des Palestiniens lors des législatives de 2006 a pourtant montré que, en politique, cette sémantique "islamique" a une portée identitaire bien plus large que celle d'une affirmation strictement religieuse. Tout en prétendant défendre la femme palestinienne contre le machisme de ses pères, fils et époux, la machine de guerre israélienne n'en dépoloit pas moins contre la société toute entière une violence économique, politique et militaire sans limite.
Si ce tour de passe passe mortifère s'opère avec tant de facilité, c'est que les médias surfent sur l'incapacité de la classe intellectuelle et politique française de produire ou d'accepter une vision rationnelle de la la génération islamiste. Ce décrochage intellectuel n’est pas l'apanage des medias, il est inhérent à toute la société occidentale, recroquevillée sur son identité et donc dans l'incapacité d'admettre les aspects universels d'une culture autre que la sienne.

L'avenir de la démocratie, émergence et déclin. Avec Emmanuel Todd à l'Institut du Monde Arabe.


(0)
490 Vues
0 commentaire
12.05.2011

Conférence donnée dans le cadre des jeudis de l'IMA, à l'université des libertés.

La Révolte arabe (1916-1918). Par Henry Laurenns à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.


(0)
895 Vues
0 commentaire
07.02.2012

La révolte arabe de 1916 est le premier événement arabe à être qualifié de révolution dans la langue arabe. C'est un événement matriciel à l'origine des États arabes du Proche-Orient contemporain. On en examinera les origines, le déroulement et les conséquences.