La naissance du fascisme. Avec Dominique Venner et Philippe Conrad chez Bernard Lugan sur Radio Courtoisie.


(1)
1002 Vues
0 commentaire
07.05.2003

En opposant la nation à l'État et à l'individu imaginé par les hommes des Lumières, en choisissant les exigences de la hiérarchie contre les espoirs égalitaristes portés par la démocratie et le socialisme, en acceptant la dimension tragique de la vie et de l'histoire plutôt que les promesses du progrès si chères aux XIXe siècle, le fascisme s'est voulu porteur d'une nouvelle conception de l'homme et de la société.
Né dans une large mesure de la Grande Guerre, il a été l'œuvre d'une minorité agissante, prête à l'action violente pour sauver le pays jugé en danger de mort. Issu d'une réaction contre le péril révolutionnaire qui ménaçait l'Italie d'après-guerre, le fascisme se définit aussi par son hostilité au communisme, attitude largement partagée dans l'Europe du temps.
L'étude de la naissance du fascime nous permet de revenir sur le destin d'une forme politique qui a incontestablement marqué le XXe siècle européen et qui en résume les espérances d'alors : celles de la révolution sociale et de la nation triomphante.

Qu'est ce que le fascisme ? Avec Jean-Louis Roumégace, Xavier Eman, Francisco Ayar et Valère Maxime sur Méridien Zéro.


(0)
1324 Vues
0 commentaire
15.11.2013

Comment comprendre l'émergence du fascisme, idée neuve du XXe siècle ? Quelles en sont les racines intellectuelles ? Comment classer le fascisme historique par rapport aux autres expériences autoritaires de l'époque ?
Une émission pour entreprendre l'étude conceptuelle et pratique du fascisme, terme trop souvent employé, largement dévoyé et mal interprété.

Emission animée par Jean-Louis Roumégace.

Entretien avec Julius Evola.


(0)
2427 Vues
0 commentaire
1971

Julius Evola (1898-1974) est un philosophe italien, penseur entre autres de la virilité et de la tradition. Il répond ici aux questions de Dominique de Roux, dans le cadre des enregistrements des Archives du XXe siècle.
Quelque temps avant sa mort, vieilli, paralysé mais toujours alerte, l'aristocrate italien y évoque les thèmes de l’essence de ses ouvrages, sa période artistique dadaïste, ses rapports avec René Guénon, ainsi qu’avec les régimes politiques de l’époque, et bien d’autres explorations métaphysiques.

Machiavel, un cynique qui vous veut du bien. Avec Jean-Louis Fournel, Thierry Menissier et Robert Damien sur France Culture.


(0)
831 Vues
0 commentaire
05.2015

Quelle différence entre le cynisme et le machiavélisme ? De quelle manière la politique doit-elle évincer l'influence des passions ? Comment la vertu peut-elle ne pas être morale ? Comment un prince doit-il saisir l'occasion qui se présente à lui ? 
Autant de questions fondamentales pour comprendre Machiavel auxquelles viennent répondre plusieurs spécialistes de l'oeuvre du premier des modernes.

Émission "Les Nouveaux chemins de la connaissance", animée par Adèle Van Reeth.

1914-1919 : la grande guerre des classes. Avec Jacques Pauwels sur Radio Campus Lille.


(0)
1079 Vues
0 commentaire
25.10.2014

La Grande Guerre de 14-18 est-elle le résultat d’un incident à Sarajevo ? Pas du tout, selon l’historien Jacques Pauwels.
Dans son livre "14-18 La grande guerre des classes", il explique cette confrontation mondiale comme le résultat d’une guerre horizontale entre classes sociales. "Les gens de biens contre les gens de rien" ou bien comment, pendant les décennies de la Belle Epoque, les élites des deux côtés ont préparé cette revanche contre le peuple. Comment elles préféraient la guerre à la révolution qu’elles redoutaient tant.

L'oeuvre de l'historien Jacques Heers, sur Canal Académie.


(0)
713 Vues
0 commentaire
08.06.2006

Les travaux de Jacques Heers nous ont fait voyager à travers le monde : des Caraïbes de Christophe Colomb à Constantinople prise par les Turcs, du Paris de Louis XI à la cour des Borgia.
Au terme d'une brillante carrière de professeur universitaire, ce médiéviste hors pair revient sur son parcours et nous propose une réflexion sur l'historiographie du XXe siècle.
Un homme d'intelligence pour une réflexion sans concession sur l'Université et les clichés de notre histoire.

Emission "Un jour dans l'histoire", animée par Christophe Dickès.

Le fascisme assumé. Avec Gabriele Adinolfi sur Meta TV.


(0)
761 Vues
0 commentaire
05.2014

Étudiant en lettres, section histoire romaine, Gabriele Adinolfi a débuté ses activités politiques durant les mouvements étudiants de la fin des années 1960. En 1968, il rejoint le Mouvement social italien (MSI), dans sa section "Filippo Anfuso" de Rome.
Exilé de son pays d'origine pendant de longues années, il a continué à mené une réflexion politique ancrée dans le leg de l'expérience fascite italienne.
Sa vision du monde a le mérite de s'opposer frontalement à la logique capitaliste néoliberale, qui reste le seul et vrai impérialisme aujourd'hui.
Une conversation radicale et hors des sentiers battus.

Stratégies de la tension : histoire et actualité. Avec Monsieur K sur Méridien Zéro.


(0)
880 Vues
0 commentaire
04.07.2010

Cette émission traite de l'histoire des stratégies de la tension ainsi que de leurs applications actuelles, à l'heure des "menaces terroristes", "plan Vigipirate" et autres "attaques informatiques" autorisant les différents gouvernements à saper les mouvements contestataires et à restreindre les libertés des citoyens.