Des révoltes des quartiers au reveil arabe. Avec Marc-Edouard Nabe et Tariq Ramadan à Lille.


(0)
352 Vues
0 commentaire
02.03.2012

Alors que plusieurs pays du proche et du moyen-orient sont secoués par des vagues de contestation populaire -ce qu'on appelle communément le printemps arabe-, il est temps de prendre un peu de recul et de s'interroger sur la portée de ces évènements.
Et comme la France est aussi passée par une vague de rébellion courant 2005, que peut-on dire des possibles similitudes et/ou convergences avec ces révoltes actuelles qui agitent le monde arabe ?

Un débat organisé par le "Collectif des Musulmans de France" en partenariat avec l'Association "Rencontre & Dialogue".

Le Wahhabisme : histoire et actualité. Avec Jean-Michel Vernochet pour le Cercle Henri Lagrange.


(0)
400 Vues
0 commentaire
12.2017

Cet entretien avec l'écrivain, essayiste, journaliste et géopolitologue Jean-Michel Vernochet permet de mieux cerner les enjeux liés aux résurgences récentes des courants fondamentalistes musulmans.

Thèmes abordés :
 - 0:00:32 : Différence entre sunnisme et chiisme
 - 0:03:57 : Présentation des quatre écoles traditionnelles de l'Islam sunnite (hanafite, malikite, chafiite et hanbalite)
 - 0:07:19 : Qui était Mohammed ben Abdelwahhab ?
 - 0:10:28 : Quelle fut sa doctrine et en quoi se distingue-t-elle des quatre écoles traditionnelles sunnites déjà évoquées ?
 - 0:13:37 : Le wahhabisme est-il une hérésie, un courant schismatique, un fondamentalisme ?
 - 0:16:44 : Wahhabisme, salafisme et takfirisme sont-ils une seule et même chose ?
 - 0:20:39 : Wahhabisme et capitalisme
 - 0:24:23 : Origines dönme d'Albdelwahhab et Mohammed ben Saoud
 - 0:28:14 : Quel rôle ont joué les Britanniques dans l'émergence de l’État saoudien ?
 - 0:30:54 : Le Qatar
 - 0:31:35 : Articulation entre pouvoir politique et pouvoir religieux en Arabie saoudite et au Qatar
 - 0:36:02 : L'Arabie saoudite et le Qatar sont-ils les seuls États théocratiques de la région ? Ne peut-on pas également qualifier les pays anglo-saxons de "théocraties" ?
 - 0:39:44 : Le pacte du Quincy
 - 0:42:50 : L'alliance entre les USA et les États wahhabites.
 - 0:49:15 : Opposition wahhabisme/nationalisme arabe
 - 0:51:31 : Carte actuelle du wahhabisme dans le monde
 - 0:52:34 : Facteurs permettant l'expansion du wahhabisme
 - 0:55:07 : Impact des attentats du 11 septembre sur les rapports entre le monde wahhabite et l'Occident
 - 0:57:58 : Rapport entre wahhabisme et terrorisme. Rôle joué par les État wahhabites dans l'émergence de l’État islamique.
 - 1:00:17 : Positionnement géopolitique d’Israël vis-à-vis des États wahhabites
 - 1:04:16 : Dialectique entre le monde wahhabite et l'arc chiite.
 - 1:07:22 : Rapports entre l'Arabie saoudite et le Qatar
 - 1:08:30 : Pourquoi le Quai d'Orsay a-t-il misé sur le Qatar ?
 - 1:10:19 : Le wahhabisme en France

Sécession. Avec Julien Rochedy pour le Bréviaire des Patriotes.


(2)
645 Vues
0 commentaire
11.2016

Pour ce troisième numéro de Sécession, Julien Rochedy revient particulièrement sur l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, et plus largement sur l’actualité du mois de novembre.

Sommaire de l'entretien :
 - 00:01:58 – Une élection historique !
 - 00:15:36 – Réactions outrées de l’intelligentsia française
 - 00:24:47 – Une victoire identitaire
 - 00:30:01 – Politique étrangère : ce qui va changer
 - 00:35:20 – Economie : le retour du keynésianisme
 - 00:41:10 – La chute de Clinton et le rôle de Wikileaks
 - 00:43:57 – L’influence des réseaux néoconservateurs
 - 00:51:02 – Le retour des peuples et les conséquences pour la France
 - 00:56:46 – La formule gagnante de Donald Trump
 - 01:00:15 – Le milliardaire, un nouveau modèle ?
 - 01:04:59 – Trump, Poutine : le retour des hommes en politique
 - 01:18:15 – Le problème de la démocratie
 - 01:26:25 – Retour de Syrie : témoignage et réflexion
 - 01:39:46 – Répartition des migrants : l’Etat-zombie contre le peuple

Sécession. Avec Julien Rochedy pour le Bréviaire des Patriotes.


(2)
761 Vues
0 commentaire
10.2016

Pour ce deuxième numéro de Sécession, Julien Rochedy revient sur l’actualité du mois d'octobre mais aussi sur des sujets qui méritent approfondissement et réflexion.

Sommaire de l'entretien :
 – 00:02:17 : Marseille et la Corse
 – 00:14:00 : Réflexion sur l’ethnie et les civilisations
 – 00:33:08 : Actualité politique (Buisson, Sarkozy, Marine Le Pen, Juppé)
 – 00:45:21 : Gaullisme et pragmatisme
 – 00:47:50 : Comment se faire respecter par l’UE
 – 00:52:58 : Qu’est-ce que la gauche, et quelles sont les valeurs de droite ?
 – 01:06:00 : Le libéralisme est de gauche
 – 01:10:55 : A propos de Raphaël Glusckmann (et Léa Salamé)
 – 01:17:00 : La France au défi de l’islam (Éric Zemmour)
 – 01:27:17 : Trump et la campagne américaine
 – 01:32:18 : Le grand tabou des intellectuels français
 – 01:40:37 : Révélation et mise au point sur la Syrie
 – 01:52:17 : Homosexualisme parisien

La Serbie au coeur du nouveau jeu balkanique. Avec Alexis Troude au Cercle Aristote.


(0)
460 Vues
0 commentaire
18.09.2017

Dix-sept ans après l'intervention de l'OTAN au Kosovo, les Balkans sont à leur tour touchés par les trois phénomènes qui secouent l'Europe entière : l'irruption du terrorisme islamique en provenance du Proche-Orient, le développement de l'immigration massive en provenance des pays du Moyen-Orient et d'Afrique, et la continuation du processus d'éclatement des Etats-nations.
L'organisation islamique DAESH possède déjà un bastion sur le sol européen en Bosnie-Herzégovine, où 600 terroristes forment un "réseau dormant" prêt à frapper tout point de l'Europe occidentale. Ces individus s'infiltrent aisément dans le vaste flux de migrants qui empruntent la traditionnelle route des Balkans partant de Turquie en direction de l'Europe occidentale.
Par ailleurs, le processus d'éclatement des Etats-nations, entamé en ex-Yougoslavie dans les années 1990, s'est intensifié avec l'indépendance autoproclamée du Monténégro en 2006 et du Kosovo en 2008, nouveaux Etats fragiles, dont l'avenir semble bien incertain.
En fait, les Balkans sont devenus le terrain de prédilection pour le "Grand jeu" des Puissances. Entre intégration euro-atlantique et expansionnismes russe, chinois et turc, l'Europe du Sud-est est en train de revivre les fractures de la Guerre froide.
Alexis Troude tente de jeter un regard rationnel sur les liens entre ces trois phénomènes apparemment indépendants, mais en fait intimement mêlés.

Nations et civilisations. Avec Pierre Vial pour Synthèse nationale.


(0)
492 Vues
0 commentaire
12.10.2014

Du point de vue identitaire, les mots "Nation" et "Civilisation" veulent encore dire quelque chose !
Et c'est ce que Pierre Vial, historien et président de Terre et Peuple, vient nous rappeler...

Bibliothèques idéales ? Rencontre avec Régis Debray à Strasbourg.


(0)
399 Vues
0 commentaire
08.09.2017

"La littérature est un exercice de lenteur et il y a des ennuis largement récompensés à la fin."
L’auteur de Civilisation, Régis Debray, ami de Julien Gracq, rappelle que la solitude, le silence, l’immobilité sont nécessaires à la lecture et à l’écriture. Il constate que l'Europe a passé le témoin à l'Amérique, qui étend son empire de ce côté-ci de l'Atlantique. Son analyse est aussi une réflexion profonde sur la notion de civilisation.
"Vous m'accorderez que la solitude, l'immobilité et le silence, les trois choses nécessaires à la lecture comme à l'écriture, n'ont plus le vent en poupe. Dans un monde numérique, aux connexions ultra rapides, où l'attention se disperse, plonger dans Guerre et Paix vous expose à l'envoi chez un psychiatre. La lecture devient une dissidence, un vice, avec un côté asocial ou antisocial. Cela fait chic, si l'on veut, mais pas choc. Cela fait surtout ringard. Il y a, dans le souci littéraire, une rupture de contrat, une subversion en douce. Rompre avec les on-dit, les bienséances et les partis pris. Rompre avec tout ce qui fait qu'on a la Légion d'honneur. C'est encore plus vrai aujourd'hui."

Docteur gnostique et Mister Pop. Avec Pacôme Thiellement à l'École supérieure d'art et design Le Havre-Rouen.


(0)
448 Vues
0 commentaire
18.03.2015

A partir de Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band des Beatles et de l’œuvre de Philip K. Dick jusqu’aux séries télévisées Buffy, Lost ou Person of Interest, on a repéré l’apparition de thèmes "gnostiques" dans la culture populaire : l’anamnèse (souvenir de notre "nature spirituelle") ; la révélation de l’irréalité du monde (monde-cadavre ou cosmos de carton-pâte) ; l’omniprésence sur cette Terre d’un faux dieu, Démiurge mauvais ; la relation à retrouver avec une divinité intérieure ; le rejet de tous les pouvoirs, spirituels comme temporels ; la nécessité également de "lâcher prise", d’être un étranger sur cette Terre, un exilé ou un "passant"… Au point qu’on a pu se dire que la "gnose" était le secret de la "pop".
Mais peut-être que ce qui fut appelé "gnose" ou "gnosticisme" en opposition aux religions majoritaires n’a cessé et ne cesse de venir frapper à la porte de l’art et de la poésie comme les voies authentiques de notre réalisation ? De même, peut-être que la "pop" est le véritable sens de l’art – le "populaire" étant le nom moderne du "carnavalesque" soit la réappropriation des puissances de vie que les hommes de pouvoir tentent sempiternellement de nous confisquer pour mieux nous asservir.
Pacôme Thiellement, essayiste et vidéaste, nous entraîne dans une réflexion passionnante, marqué qu'il est par la contre-culture, l’occultisme et les séries télé...