Demain l'empire : le destin de l'Union européenne ? Avec David Engels sur France Culture.


(0)
979 Vues
0 commentaire
19.03.2013

David Engels nous propose une interprétation originale du devenir des différentes crises que nous traversons : et si les soubresauts actuels de l'Union européenne n'étaient rien d'autre qu'une redite de la chute de la République romaine ?
Dans son dernier livre, il dresse une série d'analogies entre Rome avant l’empire et l’Union européenne avant le pire. L’une comme l’autre ont traversé, ou traverseraient, une grave crise d’identité : manque de repères culturels, ouverture aux autres mal maitrisée.
Rome s’en est sortie en renonçant à la République pour se livrer à Octavien, qui deviendra le premier empereur sous le nom d’Auguste.
L’Europe n’aurait donc pas d’autre alternative : elle doit se transformer en un pouvoir plus fort, plus centralisé et moins démocratique. Sinon, ce sera l’implosion en une multitude de micro-états dominés par le nationalisme.

Emission "Les Matins" animée par Marc Voinchet et Brice Couturier.

Interview d'Adrien Abauzit pour WeAreChange Paris.


(0)
822 Vues
0 commentaire
07.2013

Varations sur l'histoire de France, ses rivalités immémoriales avec l'Allemagne et la perfide Albion, et l'évolution des rapports de forces jusqu'aux dictats de la finance internationale sur le devenir de notre pays.

Comprendre la mentalité biblique américaine. Par Tomislav Sunic.


(0)
790 Vues
0 commentaire
2012

"Les américains n’ont pas le sens du sacré ni du tragique, ce qu’ils compensent par un puritanisme et un hyper-moralisme".

L'Europe et son destin. Avec Christophe Reveillard à l'Institut de paléontologie humaine.


(0)
1055 Vues
0 commentaire
12.2008

Il existe un aoujourd'hui un paradoxe : comment expliquer l’hétérogénéité géographique d’un continent occidental qu’est l’Union européenne, alors que les frontières sont potentiellement faciles à définir ?
L’Europe unie a vu le jour avec les conflits. Jouant un rôle central dans l’organisation du monde, les géopoliticiens l’appellent le Heartland Central. Les tentatives d’unifications politiques correspondent à une volonté de définition du territoire européen.
Ainsi l’Union européenne occupe une superficie de 4,5 millions de km2 pour 495 millions de personnes. Trois blocs identitaires se côtoient : les orthodoxes slaves, les protestants de la Mitteleuropa et de l’Europe du Nord et les catholiques des États latins.
L’Union Européenne est hétérogène sur un plan politique également : elle mêle à la fois des nations où règnent le régionalisme des États fédéraux et le pouvoir centralisé d’autres États.
La population européenne, constituée aujourd’hui de 27 pays, représente 495 millions d’habitants. L’UE est ainsi le 3e territoire le plus peuplé, après la Chine et l’Inde.
Cependant, la démographie européenne est en survieillissement. C’est le cas en particulier de l’Italie, de l’Espagne et de l’Allemagne. Parallèlement, les dix États qui viennent de rejoindre l’UE offrent un surcroît de population, mais de population très âgée. La France, à elle seule, assure presque les 2/3 du renouvellement de la population, hors immigration. La population européenne, d’après les prévisions de l’Onu, devrait commencer à décroître d’ici 2050. Quant à l’immigration, l’UE est le premier centre de réception de l’immigration extra-européenne, africaine essentiellement. Cette immigration a organisé un soutien des transferts financiers, où un immigré fait vivre dix personnes en Afrique. La circulation de ces personnes est un des piliers du marché unique.
L’Europe est passée d’un statut d’émigration (vers les États-Unis) à celui d’immigration, activant ainsi un sentiment de ressentiment.
Avec un le taux de participation en dessous de 45 % lors des deux dernières élections européennes, la légitimité des institutions européennes fait question.
En effet, l'identité européenne n'existe pas. Va-t-elle naître un jour ?

Comprendre l'Empire. Avec Alain Soral à Rennes.


(1)
696 Vues
0 commentaire
05.03.2011

Alain Soral évoque de nombreux thèmes autour des thématiques du livre "Comprendre l'Empire", et s'attarde particulièrement sur les questions de la colonisation, de l'immigration et de l'antiracisme institutionnel.

Bilan de la société multiethnique. Par Guillaume Faye en Allemagne.


(0)
749 Vues
0 commentaire
2005

Une réflexion sur les deux utopies s’affrontant sur les décombres de l’idéologie républicaniste égalitaire, pour résoudre les insurmontables problèmes de l’immigration : celle du communautarisme et celle de l’intégration-assimilation, qui déchirent totalement, selon de nouveaux clivages, la gauche et la droite et la classe politico-médiatique.

Misères du désir. Avec Alain Soral sur Radio Aligre.


(1)
2225 Vues
0 commentaire
29.05.2004

Réduire la liberté au désir, et réduire le désir à l'acte d'achat : c'est l'idéologie de notre société de consommation... et la thèse que développe Alain Soral dans son livre "Misères du désir".
Voyage dans un monde en perte de sens.

La défense de la civilisation. Avec Renaud Camus sur Radio Courtoisie.


(0)
742 Vues
0 commentaire
2012

Renaud Camus présente et développe le grand fait de notre temps qu'il conceptualise sous le terme de "grand remplacement", soit le changement du peuple européen de souche au profit d'immigrants de fraîche date, pour la plupart étrangers à la culture vernaculaire.