Rencontre avec Tomislav Sunic, sur Méridien Zéro.


(0)
600 Vues
0 commentaire
26.09.2010

Méridien Zéro reçoit Tomislav Sunic, afin de revenir avec lui sur certaines périodes de sa vie ainsi que sur ses écrits, notamment sur son dernier livre : "La Croatie : un pays par défaut ?".

Le démantellement de la souveraineté française. Avec Bruno Gollnisch à l'université d'été de Renaissance Catholique.


(0)
537 Vues
0 commentaire
14.07.2010

L'identité de la France est aujourd'hui attaquée sur le plan physique (dénatalité, immigration), morale ("la France est un conglomérat" et non un territoire ni une langue ni un peuple, culture de repentance), sur le plan institutionnel (droit européen) et sur le plan économique (désindustrialisation).
La lame de fond qui déferle sur la France a un nom : le mondialisme.
Comment comprendre les attaques sur la souveraineté française ? Comment y réagir ?

Guillaume Faye présente son ouvrage “Sexe et dévoiement” chez Novopress.


(0)
764 Vues
0 commentaire
06.01.2011

Dans “Sexe et dévoiement”, l’auteur aborde la question de la sexualité en Europe, fondement de toute civilisation, car élément constitutif de sa reproduction et de sa survie. Le constat dressé est dramatique : perte des valeurs familiales, domination et expérimentation folles menées par les lobbys gays, féministes ou encore par les partisans de la théorie du gender (désormais enseignée), mais aussi imposition de nouvelles traditions “extra-européennes” et tabous d’ordre religieux qui menacent tout simplement la survie des peuples européens. Face à la submersion migratoire qui s’accélère en Europe, les Européens ont-ils les moyens d’inverser le cours des choses aujourd’hui ? La politique eugéniste et nataliste prônée par l’auteur peut elle être mise en place par des gouvernements européens ?

Le paganisme. Débat entre Alain de Benoist et Gustave Thibon à l'Union Royaliste Provencale.


(0)
2922 Vues
0 commentaire
15.04.1982

Le débat prend place après la parution en 1981 du livre d'Alain de Benoist "Comment peut-on être païen ?"
Gustave Thibon répond aux attaques et prend la défense de la vision chrétienne du monde en rappelant, selon le mot de Victor Hugo, que Dieu reste "l'Etre en qui tout se fond, mais de qui tout diffère".

Les racines grecques de l’Europe. Avec Jacqueline de Romilly sur Canal Académie.


(0)
784 Vues
0 commentaire
06.05.2007

C’est en tant qu’helléniste que Jacqueline de Romilly s’exprime ici sur l’Europe.
Elle rappelle que la démocratie est née en Grèce mais aussi que plusieurs grands auteurs grecs ont critiqué cette conception. Elle nous rappelle la nécessité du "nomos", de la loi qui protège le faible et le défend contre les outrages et la violence.
Ces mots, enracinés dans une profondeur historique indispensable, sont offerts pour penser notre monde : à nous de les saisir pour mieux comprendre notre héritage et notre devenir.

La nostalgie de l'avenir. Avec René Girard, Alain Finkielkraut et Peter Sloterdijk sur France Culture.


(0)
1468 Vues
0 commentaire
05.12.2003

Une réflexion à 3 voix sur les conséquences du 11 septembre dans le jeu politique international. Un débat contradictoire sur le poids de cet événement, sur ses causes profondes et sur la bonne manière de l'interpréter dans la longue durée.
Emission "Radio Libre" animée par Raphaël Enthoven.

Une histoire de la violence. Avec Robert Muchembled à la Bibliothèque municipale de Lyon.


(0)
966 Vues
0 commentaire
02.04.2010

Après bientôt quatre décennies de recherches historiques consacrées à la violence, Robert Muchembled prend du recul, croise des données régionales avec les résultats rassemblés par d’autres historiens européens et confronte ses hypothèses à celles de spécialistes en sciences humaines. Il propose sur ce thème des plus complexes, un essai de synthèse qui entend poser sur le phénomène de violence, un regard largement évolutif et chronologique et comparatiste.
À rebours du sentiment dominant, l’historien montre que la brutalité et l’homicide connaissent une baisse constante depuis le XIIIe siècle. Il met en valeur la part des jeunes hommes dans ces manifestations de violence. Et il défend la théorie d’une "civilisation des mœurs", d’un apprivoisement voire d’une sublimation progressive de la violence.
Comment expliquer cette incontestable régression de l’agressivité ? Quels mécanismes l’Europe a-t-elle réussi à mettre en œuvre pour juguler la violence ?

La crise de la culture européenne. Avec Françoise Bonardel au Cercle Aristote.


(0)
524 Vues
0 commentaire
18.05.2010

Françoise Bonardel, dont les travaux récents s’orientent vers l'étude des finalités de la culture (identité, sagesse), s'interroge sur la crise de la culture européenne.
A cette issue qui semble fatale, elle propose une troisième voie qui serait proprement européenne : la renaissance spirituelle à travers la "grande culture" de la Renaissance et des Lumières, entre ces deux écueils que sont l’enracinement patriotique et le relativisme d’une société de consommation mondialisée.