L'Etat, le capital, l'internationalisme : leçons de Grèce. Avec Frédéric Lordon et Panagiotis Sotiris pour le collectif Penser l'émancipation à Paris.


(0)
586 Vues
0 commentaire
02.04.2015

Le dispositif austéritaire doit être brisé en Europe. Cette tâche est à l'ordre du jour. Mais elle ne l'est pas partout : aujourd'hui, le maillon faible du néolibéralisme se trouve en Grèce. Au-delà de la situation grecque, cette situation impose une réflexion et un questionnement. Comment trancher le nœud gordien eurolibéral à partir d'un seul pays (ou d'un seul groupe de pays) ? Face au capital mondialisé, la "souveraineté populaire" a-t-elle encore un sens ? Les institutions qui combattent l'austérité peuvent-elles s'incarner dans l'État tel qu'on le connaît en Europe, avec ses sédiments capitalistes et autoritaires ?
Face à ces questions, Frédéric Lordon, économiste, et Panagiotis Sotiris, philosophe et dirigeant du Front de la gauche anticapitaliste en Grèce (Antarsya), tous deux favorables à une sortie de la Grèce de la zone euro, proposent d'interroger ces trois termes, État, capital et internationalisme, au prisme des défis et des promesses que portent la résistance du peuple grec aux diktats européens et néolibéraux.

À quoi bon en finir avec la monnaie unique ? Débat entre Jacques Sapir et Xavier Ragot à l'Ecole Normale Supérieure.


(0)
641 Vues
0 commentaire
06.05.2015

Quatre ans après le début de la crise des dettes souveraines, la pérennité de la monnaie unique demeure précaire, et son existence même sujette à caution. Le risque de déflation toujours présent, et le lancement d’un programme ambitieux de rachat d’obligations souveraines par la Banque Centrale Européenne, montrent que la crise est loin d’être dernière nous et que le risque d’implosion persiste.
Cette conférence se fixe pour objectif de dresser un premier bilan de la réponse qui a été apportée à la crise et d’aborder avec lucidité, pragmatisme et ouverture d’esprit les problèmes persistants de la zone euro.
S’agit-il d’incompatibilités structurelles, prouvant par l’absurde l’erreur historique de l’union monétaire ? Ou plutôt de freins au bon fonctionnement de la zone, qu’il s’agirait d’éliminer progressivement avec les avancées de l’intégration ?
Déséquilibres de compétitivité, politique monétaire, monnaie unique, mécanismes de stabilité, union bancaire, harmonisation fiscale : toutes ces dimensions seront au cœur des débats. En tête, une seule question : la zone euro a-t-elle un avenir ; et, si tel est le cas, à quoi ressemblera-t-il ?

Crise de et dans l'Union européenne : l'Europe par la dette. Avec Pierre-Yves Rougeyron à l'Université d'automne du Mouvement Politique d'Emancipation Populaire.


(0)
732 Vues
0 commentaire
03.11.2012

Pierre-Yves Rougeyron nous explique comment la France, petit à petit, a perdu sa souveraineté monétaire et a été mise en esclavage par la dette. Il montre comment l'élite des hautes fonctionnaires a renoncé à l'indépendance de la Nation française et à son âme. 
Cette histoire est une suite de manipulations successives, organisées et pilotées pour ne profiter qu'aux seules banques privées. Grâce à la loi du 3 janvier 1973 et aux textes européens qui l'entérienent, la France a été conquise sans bruit, sans une balle tirée et sans aucune résistance : chaque semaine, ce sont 4 nouveaux milliards, empruntés par l’État pour payer retraites, salaires et aussi... intérêts de la dette, qui s'ajoutent aux 1700 milliards déjà dus, alors qu'au même moment 800 emplois industriels sont détruits chaque jour. 
Aurions-nous affaire à la pire trahison de l'Histoire de France ?

Quelles perspectives économiques pour 2014 ? Avec Olivier Delamarche, Philippe Bechade et Norman Palma au Cercle Aristote.


(0)
902 Vues
0 commentaire
19.12.2013

Olivier Delamarche, analyste des marché financiers, accompagné de Philippe Bechade, journaliste économique, et Norman Palma, philosophe et économiste, dressent un tableau de l'état actuel de l'économie-monde et tentent d'esquisser les scenarii économiques les plus probables pour l'année 2014.

L'euro et les systèmes monétaires. Avec Jacques Sapir, Jean-Michel Naulot, Jacques Myard et Alain Cotta sur Radio Courtoisie.


(0)
798 Vues
0 commentaire
29.04.2014

Les gouvernements et la Banque Centrale Européenne ont été aveugles à la crise de la zone Euro qui s'annonçait et qui est devenue inévitable à partir de septembre 2009. Mis devant le fait accompli, ils ont cherché des solutions financières à courte vue qui s'avèrent n'être que de pathétiques tentatives pour gagner du temps et qui ont en fait aggravé la crise. 
Aujourd'hui, la question est posée de savoir que faire de la zone Euro. Faut-il en modifier profondément les règles, faut-il faire évoluer l'Euro d'une monnaie unique vers une monnaie commune, ou faut-il tout simplement sortir de l'Euro ? 
Ces questions ne sont plus théoriques mais d'ores et déjà posées. Le débat sur l'euro est nécessaire et doit nous rappeler les problèmes fondamentaux posés par la monnaie unique pour la France.

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Bréviaire des Patriotes.


(0)
837 Vues
0 commentaire
10.2015

Dans cet entretien où Pierre-Yves Rougeyron passe en revue l'actualité du mois de septembre 2015, les sujets suivants sont abordés : Michel Onfray, Jacques Sapir, Eric Zemmour, le front anti-euro, la crise migratoire et l'attitude allemande, l'affaire Morano, 1789 cause de tous les maux ?, l'intervention russe en Syrie, l'Arabie saoudite, le Japon, et la fin de l’argent liquide.

Autopsie d'un désastre économique. Avec Norman Palma au Cercle Aristote.


(0)
1002 Vues
0 commentaire
09.03.2015

La France perd une usine par semaine, et celles créées ont de moins en moins de salariés, 49 en moyenne en 2014 contre 84 en 2012.
Si aujourd’hui les commentateurs admettent que la France est la grande perdante de l’industrie européenne depuis 1990, ils se gardent bien d’en détailler les causes.
Et parmi les causes principales il y a l’euro qui a permis à l’Allemagne d’utiliser le sous-développement de l’Europe de l’est pour ruiner les industries du continent. Aujourd’hui la stratégie allemande se retourne contre tous les Etats de la zone euro et particulièrement contre la France.
Pour reconstruire il nous faudra affronter cette question : comment en sommes-nous arrivés là ?

Entretien géopolitique et économique. Avec Pierre-Yves Rougeyron pour le Bréviaire des Patriotes.


(0)
698 Vues
0 commentaire
22.04.2014

Dans cet entretien, Pierre-Yves Rougeyron aborde différentes thématiques : déclin des États-Unis, place de la Chine, de la Russie, et de la France dans le monde, l'impérialiste et l'anti-impérialisme français, la sortie de l'euro et le problème de la dette, le néolibéralisme et le socialisme.
L'occasion de prendre un peu de recul face au déferlement des nouvelles d'actualité...