Charlie, le nouveau visage de l'intolérance ? Avec Michel Drac pour E&R Normandie.


(0)
643 Vues
0 commentaire
10.10.2015

L’essayiste Michel Drac revient sur les événements de janvier 2015 et analyse le phénomène "Charlie" à partir d’une étude critique du livre d’Emmanuel Todd, Qui est Charlie ?.

Triangulation. Avec Michel Drac à L’Heure la plus sombre pour E&R.


(0)
630 Vues
0 commentaire
14.12.2015

Pour ce 17ème numéro de L’Heure la plus sombre, les journalistes Vincent et Xavier reçoivent Michel Drac, auteur du livre "Triangulation, repères pour des temps incertains".
Les thématiques abordées dans cet ouvrage permettent de revenir sur l'actualité de la stratégie de la tension en France, en s'attardant sur les attentats du 13 novembre à Paris.
Alors que des forces nombreuses, internes et externes, travaillent à disloquer notre nation, il devient nécessaire de s'interroger sur le devenir des français d'après la France...

La société et son évolution depuis mai 68. Avec Alain Soral pour Unité Populaire.


(0)
1153 Vues
0 commentaire
15.12.2009

Un entretien pour la section suisse Unité Populaire, où les sujets suivants sont abordés :
 - La société et son évolution depuis mai 68. 
 - Jacques Attali, membre du conseil culturel de l'EPFL. 
 - Notre société et la dépression. 
 - Qu'est devenu la jeunesse par rapport à celle des années 70 ? 
 - Une révolution ? 
 - Egalité & Réconciliation deviendra-t-il un parti politique ? 
 - Conseils à la jeunesse.

Analyse des attentats du 13 novembre à Paris. Avec Alain Soral sur ERTV.


(0)
542 Vues
0 commentaire
22.11.2015

L'intellectuel dissident bien connu revient sur les attentats du 13 novembre dernier à Paris, et tente d'en comprendre le sens, et d'anticiper les répercussions et récupérations possibles.
Comme à son habitude, il plaide pour une réconciliation nationale des diverses populations présentes sur le sol français.
Arriverons-nous à éviter la guerre civile ?

Analyse de la stratégie de la tension en France. Avec Alain Soral à L’Heure la plus sombre pour E&R.


(0)
798 Vues
0 commentaire
14.11.2015

Cette émission, consacrée à la montée des tensions en France, constatée par les journalistes d'E&R présents à la "Marche pour la dignité" du 31 octobre, donne l'occasion à Alain Soral de revenir sur l'actualité des stratégies de la tension en France.
Paris ayant subit de multiples attentats quelques jours à peine après l'enregistrement de cette émission, les auditeurs aurons l'occasion d'apprécier la pertinence des propos.

Le Traité transatlantique, ses enjeux et ses menaces. Avec Michel Drac et Maurice Gendre pour E&R à Lille.


(0)
464 Vues
0 commentaire
12.09.2015

Si on considère que le mondialisme est le stade suprême de l'impérialisme, il faut envisager le Traité transatlantique comme l'aboutissment d'un des segments du mondialisme, en l’occurrence l'occidentalisme.
Alors pourquoi lutter contre le Traité transatlantique ? En effet, et malgré les mises en gardes provenant de différents milieux, il semble évident que nous n’empêcherons pas l’adoption de ce traité, s’il doit être adopté. La décision sera prise au plus haut niveau, et n’aura évidemment rien de démocratique. 
Mais en informant la population, nous nous préparons à rebondir politiquement et culturellement sur les conséquences d’une éventuelle adoption, ce qui pourrait d’ailleurs peser indirectement sur le contexte général au sein duquel notre classe dirigeante devra définir ses choix.

Atelier de ré-information active. Avec Lucien Cerise chez E&R à Lille.


(0)
499 Vues
0 commentaire
31.05.2015

En 2015, le Pouvoir gouverne par le chaos et le pilotage de la guerre de tous contre tous. Autrement dit, le Pouvoir ne fait plus la guerre directement, mais il veut nous faire faire la guerre à sa place, c’est-à-dire qu’il cherche à nous entraîner au moyen d’appâts dans des conflits dont il sera le chef d’orchestre inapparent. Application systématique d’un "diviser pour régner" furtif, ni vu, ni connu.
Pour ne pas se laisser hameçonner et entraîner de manière subliminale dans des conflits triangulés, un travail de ré-information est nécessaire. La notion de ré-information, qui succède à l’information et à la désinformation, est bien connue, mais pourquoi parler de "ré-information active" ? Parce que, dans un premier temps, la ré-information est seulement "défensive". On se ré-informe en partageant des informations entre gens qui pensent la même chose. Or, ce n’est plus suffisant aujourd’hui et il faut passer à la vitesse supérieure : chacun doit devenir lui-même un agent actif de ré-information autour de lui, dans la famille, chez les amis, au travail, sur les réseaux sociaux.
Il faut devenir un agent d’influence, un spin doctor, en se formant aux méthodologies de retournement de l’opinion et d’ingénierie sociale appliquées dans les think tanks. Cela revient à fonctionner sur le mode du réseau de Renseignement, comme le font les lobbies et les sociétés de pensée, qui ont quelques longueurs d’avance sur le bon peuple, peu habitué à ce qui ressemble fort à une double vie et à des relations empreintes de faux-semblants. Mais nous n’avons pas le choix : reprendre le pouvoir se fera dans l’institution, en élaborant une vraie stratégie d’infiltration du Système et de contamination virale et capillaire.
Cet atelier a pour objectif de lancer une dynamique stimulante de passage à l’action, appuyée sur l’observation des bonnes pratiques de communication qui permettent de se réarmer mentalement, et surtout de réarmer notre entourage afin de gagner la guerre culturelle, au sens de Gramsci, qu’on appelle aussi guerre de l’information, guerre psychologique, guerre cognitive. Le but final est simple : imposer notre hégémonie culturelle pour endiguer celle du mondialisme et de ses diverses facettes morbides. Concrètement, localement, appliqué au cas français, cela signifie en finir totalement avec la pensée libérale-libertaire issue de Mai 68 et donc de "dé-soixante-huitariser" définitivement les esprits, au nom de la lutte contre le capitalisme et ses dérives transhumanistes.
N’attendez plus, ré-informez !

Anarchisme conservateur : de Joey Starr à Platon. Avec Charles Robin chez E&R à Lille.


(0)
558 Vues
0 commentaire
28.06.2015

Peut-on mélanger l'anarchisme et le conservatisme ? Cette position politique inclassable est-elle cohérente ?
Dans la lignée des penseurs George Orwell et Jean-Claude Michéa, Charles Robin nous invite à considérer les enjeux philosophico-politiques de notre époque et à nous positionner face à la nouvelle forme d'oppression totalitaire du capitalisme.
En effet : on peut être à la fois un défenseur intransigeant de l'égalité sans souscrire aux illusions "progressistes" et "modernistes" au nom desquelles s'accomplit désormais la destruction du monde. En établissant la cohérence réelle de cette pensée apparemment paradoxale, Charles Robin met en évidence quelques-unes des conditions de cette indispensable critique moderne de la modernité.