De Gaulle, la grandeur et le néant. Avec Dominique Venner aux Chroniques de la Vieille Europe sur Radio Courtoisie.


(0)
1345 Vues
0 commentaire
10.11.2004

Alors que tout semblait avoir été dit sur de Gaulle, Dominique Venner se propose d'analyser la part de responsabilité du général dans la mort de notre nation, sa transformation en société anonyme réduite à un marché, de surcroît envahie et profanée.
La thèse qu'il propose se résume ainsi : le rêve de grandeur personnel du premier président de la 5e République s'est souvent retourné contre la nation qu'il était censé incarner.
La santé d'une nation se juge à l'énergie vitale de son peuple, à sa cohésion et à la conscience forte de son identité. Et l'honnêteté nous oblige à dire que le Général, à l'heure de son départ, a laissé le pays exsangue.
Au-delà du mythe, que reste-t-il de De Gaulle ?

Les droites radicales en Europe de 1900 à 1960. Avec Philippe Conrad, Dominique Venner, Pierre de Meuse, Olivier Dard et Alain de Benoist sur Radio Courtoisie.


(1)
2361 Vues
0 commentaire
11.09.2012

Qu’est-ce que notre époque peut retirer des exemples et des échecs des "droites radicales" européennes d’autrefois ?
Il en subsiste le souvenir d’un élan héroïque pour s’arracher aux pesanteurs du matérialisme, aux lois de l’économie. Un élan poétique vers un horizon de grandeur et de beauté.
Cela peut subsister dans des cœurs ardents, non pour imiter ce qui ne sera plus, mais pour inspirer de nouvelles énergies.

Les blancs et les rouges, la Reconquista et la question nationale. Avec Dominique Venner et Philippe Conrad chez Jean-Gilles Malliarakis sur Radio Courtoisie.


(0)
1593 Vues
0 commentaire
06.02.1998

Long entretien sur deux sujets disctincts, à savoir la guerre civile russe qui a amené les bolcheviks au pouvoir en Russie, et la longue période de Reconquista qui a vu le monde chrétien reconquérir les royaumes musulmans de la péninsule Ibérique.
L'émission se termine sur une réflexion sur le sens de l'histoire.

Situation et évolution de la géopolitique mondiale. Avec Aymeric Chauprade sur Radio Courtoisie.


(0)
1283 Vues
0 commentaire
16.08.2011

Aymeric Chauprade est reçu par Philippe Conrad et Dominique Venner pour la nouvelle édition revue et augmentée de son ouvrage "Chronique du Choc des Civilisations".
Il s'attarde notamment sur la situation libyenne.

Émission du "Libre Journal des Historiens".

L'imprévu dans l'histoire : treize meurtres exemplaires. Avec Dominique Venner chez Emmanuel Ratier sur Radio Courtoisie.


(0)
1569 Vues
0 commentaire
04.04.2012

L'histoire contemporaine, à l'image de toute l'Histoire, s'est construite sur des imprévus fulgurants.
Les meurtres politiques sont une manifestation éclatante et dramatique de ces inattendus qui changent brutalement le cours des événements. L'enjeu de ces meurtres à répétition qui décapitent un Etat ou un symbole fort est incommensurable.
Ainsi l'assassinat, en 1911, de Pierre Stolypine, Premier ministre de Nicolas II, va-t-il ouvrir la voie à la révolution bolchevique de 1917.
C'est cet événement que Dominique Venner nous raconte, au travers de sa vision de l'histoire.

Les blancs et les rouges : histoire de la guerre civile russe (1917-1921). Avec Dominique Venner sur Radio Courtoisie.


(0)
1247 Vues
0 commentaire
07.02.2008

Mars 1917. Un raz de marée de mutineries et de jacqueries submerge l'immense Russie. Dès l'abdication de Nicolas II, toutes les digues se rompent. Le pouvoir gît dans la rue. Il suffira à Lénine de se baisser pour le ramasser. Décembre 1917. Dans un chaos de fin du monde, des généraux proscrits se réfugient sur le territoire du Don, préférant mourir sabre à la main que de se laisser égorger. Ils sont rejoints par une poignée de cadets faméliques et de cosaques sans chevaux. Par opposition aux "Rouges", on les appelle les "Blancs". Moins d'un an plus tard, du Caucase à la Sibérie, ils sont devenus des centaines de milliers sous les drapeaux de Dénikine, Koltchak ou Wrangel.
La terreur bolchévique et les espérances déçues ont soulevé cosaques et paysans contre les "Rouges". La Finlande, les Pays baltes et l'Ukraine s'insurgent pour leur indépendance. S'indignant du massacre de la famille impériale, les Occidentaux lancent une timide intervention.
A la fin de 1919, les bolchéviks sont aux abois, encerclés de toutes parts. "Nous avons raté notre coup", enrage Lénine. Pourtant, en quelques mois, la situation se retourne. Le bolchévisme triomphe.
Telle est l'histoire fascinante et méconnue de la lutte sauvage désespérée des "Blancs", dont la victoire aurait changé le sort du monde.

Remarque : la qualité audio du document n'est pas optimale.

L'histoire assassinée, avec Bernard Lugan et Jacques Heers sur Radio Courtoisie.


(0)
1556 Vues
0 commentaire
21.09.2006

Bernard Lugan réagit à la publication du livre "L'histoire assassinée" de Jacques Heers et s'exprime sur la ruine de l'Histoire comme discipline universitaire, lors du "Libre journal des historiens".

Contre l'afrocentrisme. Avec Bernard Lugan sur Radio Courtoisie.


(0)
1961 Vues
0 commentaire
25.07.2001

Bernard Lugan consacre une émission à l'afrocentrisme, idéologie véhiculée entre autre par Cheikh Anta Diop en son temps, jusqu'à Martin Bernal aujourd'hui.
Il y est épaulé par Jean Haudry, Dominique Venner et Philippe Conrad.