L'origine des systèmes familiaux. Avec Emmanuel Todd à France Culture.


(0)
377 Vues
0 commentaire
06.10.2011

Entretien mené par Hervé Gardette. Partant du constat que la famille nucléaire, forme du cercle familial que connaissaient les Européens aux origines de l'histoire du Vieux Continent, est aussi la notre, Emmanuel Todd émet l'hypothèse que notre système familial actuel est finalement la forme la plus archaïque qui soit, une simple réminiscence de nos origines.
Emission "Du Grain à moudre".

Après l'Empire. Par Emmanuel Todd à Radio Canada.


(0)
596 Vues
0 commentaire
21.06.2006

Emission "Indicatif Présent".

L'avenir de la démocratie, émergence et déclin. Avec Emmanuel Todd à l'Institut du Monde Arabe.


(0)
490 Vues
0 commentaire
12.05.2011

Conférence donnée dans le cadre des jeudis de l'IMA, à l'université des libertés.

Une certaine idée de la France. Avec Hervé le Bras sur France Culture.


(0)
447 Vues
0 commentaire
22.03.2012

Existe-t-il une France qui transcenderait les différences, au point de les gommer ?
Emission "Du grain à moudre".

Après la démocratie. Par Emmanuel Todd à l'association Isegoria.


(0)
453 Vues
0 commentaire
26.01.2012

Faut-il envisager la disparition du système démocratique ? Et, par voie de conséquence, quel système serait alors susceptible de le remplacer ? Cette conférence combine l’analyse instantanée et l’étude des processus de longue durée pour envisager la situation de la politique et de l’économie et l’évolution des structures familiales. On y retrouve le caractère fondamentalement religieux de la crise actuelle, le pessimisme culturel ambiant, la réapparition d’une stratification de la société, l’impact du libre-échange provoqué par la mondialisation et la possibilité d’une réémergence de la lutte des classes.

L'origine des systèmes familiaux. Par Emmanuel Todd à l'association Isegoria.


(0)
488 Vues
0 commentaire
05.12.2011

Le démographe présente son ouvrage, et revient une nouvelle fois sur les types familiaux tels qu’ils se révèlent à travers les règles d’héritage, les structures de parenté et les idéologies qui en découlent. Il définit ainsi une forme originelle, et commune à toute l’humanité : la famille nucléaire dont il analyse ensuite les conséquences sur le développement des civilisations.

L'avènement de l'enfant, du XVIIIe siècle à nos jours. Par Paul Yonnet à la Cité des Sciences.


(0)
1189 Vues
0 commentaire
19.12.2007

Du milieu du XVIIIe siècle à nos jours, le mortalité maternelle a été divisée par 131, et la mortalité infantile par 69. A présent, dans les sociétés développées, les enfants qui naissent et leurs mères sont assurés de vivre. Cette nouvelle certitude a révolutionné la venue au monde des enfants, et cette transformation, qui rompt avec une condition humaine marquée par la centralité de la mort dans l'expérience quotidienne de la vie, a provoqué l'avènement de l'individu contemporain. L'enfant n'est plus un enfant de renouvellement par anticipation, appelé à s'inscrire, un parmi d'autres, dans une descendance, mais il est un enfant du désir d'enfant, individuellement décidé, à chaque fois un enfant unique appelé à développer une singularité propre dans un monde d'où la mort précoce a été chassée.
L'enfant désiré est le point de rencontre du repli de la mort, déplacée vers la vieillesse, et d'une longue histoire de contention, puis de réduction de la fécondité, un processus propre à l'Europe de l'Ouest qui s'est universalisé.
Paul Yonnet montre comment ces nouvelles conditions d'arrivée au monde des enfants organisent l'infrastructure psychique de l'individu contemporain dès ses premières années, et leurs conséquences sociales, notamment durant l'adolescence.