Vers une renaissance de l'humanisme. Avec Dany-Robert Dufour sur France Culture.


(0)
452 Vues
0 commentaire
04.11.2011

S’il est un mot qui se présente tel un épouvantail devant des corbeaux, c’est bien celui de crise, qu'elle soit morale, de la dette, du couple, de la famille ou encore de civilisation ! C’est la preuve que nous ne vivons pas seulement une crise financière et qu’il existe plusieurs économies humaines : politique, symbolique ou encore discursive.
Ceci explique que l’on ait pu parler récemment de politique de civilisation et que des auteurs désireux de rompre avec la société de consommation ont pu émerger.
Le philosophe Dany-Robert Dufour s’est fixé comme programme d’établir les axiomes minimaux nécessaires à la survie des sociétés démocratiques et laïques. Il prétend même que l’individualisme véritable et l’humanisme ne sont pas encore nés. Avec ce philosophe, il existerait vraiment une vie possible après le libéralisme…
Emission "Les nouveaux chemins de la connaissance".

La crise et nous. Avec Dany-Robert Dufour sur France Culture.


(0)
618 Vues
0 commentaire
28.12.2011

Dany-Robert Dufour poursuit ses réflexions sur le libéralisme comme courant de pensée ayant une influence majeure sur notre histoire.

La crise et nous. Avec Dany-Robert Dufour sur France Culture.


(0)
536 Vues
0 commentaire
23.12.2009

Emission "D'autres regards sur l'actualité".

Michel Drac répond aux questions du site ComprendreLeNouvelOrdreMondial.fr


(0)
826 Vues
0 commentaire
15.11.2011

Cet entretien est permet de comprendre l’économie du Nouvel Ordre Mondial. Expliqué avec des mots simples, cette entrevue nous éclaire les principes fondamentaux qui se cachent derrière le discours de l’oligarchie mondialiste.

Depasser les pensées de la crise et les dualismes de la pensée contemporaine. Avec Maxence Caron sur Radio Courtoisie.


(0)
552 Vues
0 commentaire
27.10.2009

Quelles sont les causes de l'effondrement de la pensée ? Quelles décisions prises au cours de l'histoire ont pu mener à une telle catastrophe ?

Malaise des médecins. Avec le Dr. Plantey à Radio Courtoisie.


(0)
1366 Vues
0 commentaire
09.01.2002

L'émission se déroule dans le cadre du Libre Journal de Serge de Beketch, où le docteur François Plantey parle du malaise de la médecine et des médecins dans le monde moderne.

La modernisation sans la modernité. Avec Bernard Stiegler à Montpellier.


(0)
767 Vues
0 commentaire
16.06.2010

Ce que l’on appelle la mondialisation, dont Paul Valéry esquissa quelques conséquences peu de temps après la Première Guerre mondiale, conduit à présent à un processus de modernisation planétaire. Celui-ci fut déclenché en Europe occidentale aux alentours de la Renaissance. Il conduisit à la révolution industrielle, puis à l’expansion planétaire du capitalisme. Mais il fut accompagné d’un projet moderne qui constitua jusqu’au XXe siècle le versant politique du devenir technologique et économique.
La modernisation contemporaine se poursuit désormais indépendamment du projet moderne, et même contre lui. Un tel état de fait est-il possible et souhaitable ? Que penser de ce que l’on a nommé "l’autre modernité", "la modernité réflexive" - en particulier ces derniers temps, après la crise de 2008 ?

Le commun comme détermination de l'agir. Avec Christian Laval et Pierre Dardot à Citéphilo.


(0)
632 Vues
0 commentaire
26.11.2010

Selon une première approche, le commun serait une détermination de certains biens dont la propriété intrinsèque serait de ne pas être appropriables à titre privé. Ce qui revient à classer les choses en termes de biens "communs", de biens "publics" ou de biens "privés".
Selon une autre approche, le commun devrait être soustrait à la catégorie de l’avoir : ce que nous aurions en partage, ce serait notre condition même d’êtres finis, déterminant comme une communauté du "manque".
Mais le commun n’est ni une détermination inhérente à une certaine catégorie de biens, ni une détermination relevant immédiatement du mode d’être de l’homme. Il est une détermination de l’agir : seul l’agir commun peut donner à des choses de devenir communes tout en produisant une figure inédite du collectif.